Aspiration ardente

Aspiration ardente
Récemment il y a eu un changement fondamental dans ma vision des choses. Je sens de plus en plus que c’est seulement l’aspiration pour le Divin qui compte. Si on l’a alors on a tout ce qui est nécessaire pour le yoga. Il n’y a plus de circonstances favorables ou bien un endroit, groupe ou communauté ou un pays désirables. Quand on sent un feu brûlant s’élever en soi, la destinée divine est inévitablement fixée. A partir de ce moment toutes les circonstances, toutes les expériences sont des pas indispensables et des aides pour notre progrès spirituel. Tout ce que nous faisons avec aspiration nous mènera inévitablement jusqu’au Divin car dans cet état de conscience ardente rien ne pourra plus se faire qui nous attacherait à jamais à une destinée inférieure ou retarderait notre progrès. Dans cet état d’aspiration il n’y a plus de fardeaux, d’attachements, de prisons, rien qui soit défavorable, rien qui puisse bloquer ou empêcher notre progrès spirituel. Le Divin a toute son attention concentrée sur l’âme qui aspire car cette âme deviendra progressivement le moule et l’instrument pour Sa propre manifestation. Tout ce qui est nécessaire pour le développement spirituel sera fait par la Grâce. Quand la vraie aspiration est là on ne se sent jamais seul ou abandonné. La Présence du Divin devient une réalité absolue. On ressent l’amour et la sollicitude et la guidance lumineuse, la protection, la joie et l’intimité avec le Divin d’une façon constante. Par la loi occulte d’affinité, cette aspiration nous mettra en contact avec d’autres êtres où qu’ils soient dans le monde. Mon aspiration sera augmentée par leur aspiration, par l’aspiration de quelqu’un que nous ne connaissons pas du tout. Ces lampes ardentes d’aspiration grossissent la rivière dans son voyage vers l’Océan. Nous devons devenir une flamme qui brûle vers Dieu sans vaciller. L’aspiration est l’escalier par lequel les Dieux descendent sur cette terre de souffrance, tristesse et obscurité avec leur lumière immortelle de félicité et leurs bénédictions guérisseuses.
O mon âme brûle, brûle à jamais dans une extase de soumission. Appelle la gracieuse, la merveilleuse Mère Divine. Prépare toi pour qu’Elle puisse descendre et choisir de vivre pour toujours dans le lotus de ton cœur. Ainsi la vie deviendra un chant de joie immortelle, une danse de victoire des forces de félicité, un poème épique d’adoration et de la découverte de la mystérieuse Mère Divine
****
Niranjan Guha Roy – Sri Aurobindo Ashram 1977
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.