We should allow the Mother Divine to conduct our life, then only we can safely travel towards the future

Le Mystérieux Capitaine

Du haut d'une grande maison par la fenêtre ouverte, je regarde le port immense. Au moins mille bateaux petits ou grands se reposent sur l'eau tranquille. Il y en a d'autres qui viennent et encore d'autres, qui partent vers des rivages lointains. Lire la suite


Continuité ininterrompue vers l'harmonie divine

Continuité ininterrompue, la vie éternelle de l’Esprit
Dans toutes le dimensions de l’existence infinie.Lire la suite


L’évolution et l’être psychique. L’œuvre de la Nature divine

La Nature a créé l’homme penseur à partir des singes .Il est sur terre au moins depuis trois millions d’années. En lui la conscience mentale est arrivée à son développement maximum.Lire la suite


La Marche éternelle

La Marche éternelle

Assis devant l’écran géant, je contemple le flot vivant de figures et d’êtres incarnés qui marchent vers le néant, chacun avec son panier plein d’espoirs,Lire la suite


Méditations

Ce monde merveilleux, beau, terrible, cruel et violent
est la création du Suprême, sorti de son être,
fait de sa substance immortelle.
Il est le Dieu prostré qui s’éveille lentement de sa transe sans fond, s’élevant graduellement à pas gigantesques vers Sa lumière absolue.
Toute la matière est sa propre conscience.
Le premier iceberg,
cathédrale flottant sur une immobilité de conscience sans limites,
un pouvoir, une félicité inconcevable d’existence.

******

Ce n'est pas un Néant vide ou neutre, une absence totale,
mais mon âme est plongée dans une immensité qui contient tout ,
une plénitude  sans ride ni onde turbulente, tranquille,
une puissance absolue, éveillée, réalisatrice, au repos.
Un être de conscience infinie, silencieux, immobile extase

****

 L'assourdissant vacarme de l'usine folle du cerveau
Et la fabrication effrénée des drames du vital
S'apaisent lentement, inopérants, ressemblant à un théâtre vide,
Un château abandonné propice à la méditation dans la solitude.
Tous les projets et plans sont jetés dans le feu purificateur
Le poids trop lourd pour le dos est enfin enlevé.
Cet univers est l'horloge d'un magicien
Où chaque seconde dévoile un peu de l'Un, de l'Inconnu.
Un coin du mystère accablant est en partie révélé dans le vide total de l’âme

****


la fontaine cachée

Dans un doux rêve j’ai rencontré un Messager
Qui me parla du secret de la fontaine cachée que je porte en moi.Lire la suite


Sur le chemin peu connu

O Pèlerin
Reste silencieux un moment
Contemple la bannière bleue et or de la nouvelle création,Lire la suite


Quand Tu es avec moi,

Douce Mère
Quand Tu es avec moi,
Ta douceur s’infiltre dans les recoins obscurs de mon cœur,Lire la suite


Soyons guidé seulement par la lumière intérieure - Let us be guided only by the inward light

Prière à mon âme

 

Monte, monte, mon âme
Plus haut, plus haut et encore plus hautLire la suite


Retourner à la Source

La vraie tristesse est la tristesse de séparation. On veut retourner à la Source, mais on ne sait pas comment. C'est comme une mémoire, un vague souvenir, on entend un appel et tout ce que l'on fait est alors en réponse à cet appel irrésistible. Le yoga de Sri Aurobindo peut être suivi par ceux qui ont tout vu, tout eu de la vie humaine. Comme si pour eux, l'aventure humaine est définitivement terminée. Ils peuvent se jeter dans l'aventure de l'avenir que nous pouvons vraiment appeler l'aventure de l'incarnation de l'Esprit dans la matière. C'est une aventure dans la joie de la découverte. On doit devenir silencieux,et apaiser les luttes intérieures, reconnaître l' animal en soi même, et découvrir dans le cœur secret, le plexus solaire, la source de la beauté divine, joie, pureté, liberté. La Voix du guide, l'ami, du père, mère, maître semble d'abord venir de très loin, mais plus on est attentif, plus on aspire à l'écouter et lui obéir, plus elle devient claire, intime, proche, et on commence à percevoir la Personne, Il ou Elle qui parle... C'est l'Infini... l'Éternel qui nous attire, qui entre furtivement dans notre vie. Peu à peu, le contenu de l'Infini lui-même nous remplit... La paix, la joie, l'infini lui-même, sans barrières, sans limites de temps et d'espace... Le mortel découvre son immortalité dans l'Esprit. C'est le chemin que la Mère et le Sri Aurobindo ont tracé pour nous. Dans l'évolution terrestre, le temps est venu, le moment est propice. Après des millénaires de lutte, d'inquiétude et de recherches frénétiques, l'homme est sur le seuil d'une merveilleuse vie.

Les façons d'atteindre l'Infini sont infinies. Donnons nous avec la confiance d'un enfant à l'Éternel. L’Éternel qui s'incarne de temps en temps sur la scène terrestre. Donnons nous avec amour, à "Cela", la Source, la Mère, notre vie sera alors accomplie. Le grand mystère pénétrera en nous et tout autour de nous nous sentirons ce mystère insondable mais si intime. Un simple collier de perles de plastique nous mettra en contact avec le merveilleux abîme du mystère, car lui aussi est l'incarnation momentanée de l'Éternel. "La Folie Divine" nous possédera.
Regardons autour de nous, rien n'était là, rien ne restera comme il est. Tout change, mais qui change ? Derrière tout se trouve le corps de l'Infini, l'Éternel, la conscience suprême, l'océan avec ses changements perpétuels, ses vagues bruyantes, lumineuses.
Une fois qu'on a senti l'Infini, sa Présence propice se chargera de nous et de notre avenir.

*****

Niranjan Guha Roy 1975