Derrière le voile

Derrière le voile

Quand nous devenons silencieux, paisibles, vastes et impersonnels au point d’être inexistants; quand nous pouvons vraiment dire que nous n’existons pas, alors un voile incroyable, que nous n’avions pas soupçonné est soulevé, nous permettant de voir le Divin, l’Éternel, l’Infini qui se déploie éternellement pour sa propre joie d’existence dans les nombreuses dimensions du temps et l’espace. Tout est en vérité Lui, Elle, la Personnalité, l’Être merveilleux, mystique, éternel, infini. Il est entièrement, absolument dans un minuscule grain de pollen, comme Il est dans soleil le plus brillant. Pour sa joie d’existence, Il s’est caché ici, manifesté un peu là ou bien s’est révélé entièrement ailleurs. Mais, derrière tout, comprenant tout et au-delà de tout, Il est toujours l’inaccessible, inexprimable Absolu. Entre l’escargot de jardin impuissant et le génie humain entièrement développé, il y a une différence si extraordinaire de conscience,de même aussi, entre l’homme et la splendeur la plus haut manifestée, il y a un abîme; ainsi qu’entre les divinités les plus élevées et le Transcendant. A jamais Il court bien devant toute manifestation aussi haute et magnifique soit elle pourtant Il est entièrement présent dans toute sa perfection absolue dans le coeur de chaque petite fleur de la création. Il est la suprême bonté et la bénédiction. Dans toute chose et être en existence, Il est l’amour suprême, enveloppant tout avec la force de son amour transformateur merveilleux et tendre. Nous devons devenir profondément silencieux, nous devons entrer dans un état d’oubli de soi complet, nous devons devenir vraiment zéro. Quand nous deviendrons totalement rien, alors nous sera révélée cette réalité divine massive, concrète, suprêmement consciente. Chaque coeur, chaque âme est son domicile, chaque corps, chaque forme est son image vivante et un moyen souverain de sa propre manifestation infinie. Chaque nom et visage sont sa création de lui même. Dans cet univers matériel la transcendance extrême est dans le cœur de chaque homme. Le Divin est l’artisan suprême et le sculpteur de son propre corps et forme. À chaque forme, à chaque être humain, Il donne une attention infinie pleine d’amour, soin et tendresse. À tout moment, Il travaille et prépare pour le plus grand bien, pour la révélation divine la plus haute dans chaque être. Dans son propre temps, de sa propre façon inimitable, à travers la vie et la mort, à travers les millénaires et les ages. C’est pourquoi quand nos yeux sont ouverts par sa grâce, une prière spontanée surgit de notre âme.
« Tu es pour toujours éternellement la Bonté suprême, la Bénédiction la plus propice, l’Amour sans limite. Puissions nous ne jamais Te perdre de vue, puissions nous nous abandonner totalement entre tes mains avec amour et confiance. Puissions nous être entièrement malléable et docile à l’influence et à l’action de ta transformation; car par chaque acte, par chaque événement et circonstance, par chaque sentiment et pensées, nous nous approchons de plus en plus de Toi.

O mon merveilleux Ami, que je ne désire rien que Ta Présence qui est la bénédiction suprême, cet amour qui nous apaise, guérit et nous comble. O Mère merveilleuse, que ta libération mystique travaille en nous. Puissions nous collaborer entièrement avec Toi. Puissions nous T’appeler constamment jusqu’à ce que Tu sois éternellement dévoilé devant nous. O Bénédiction suprême la plus propice, Bénédiction, Bénédiction.  »

****

Peinture, écrit  Niranjan Guha Roy

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.