Émerveillement

Cette minuscule fleur scintillant sur le coté de la route
Cette déesse magnifique tenant à distance les puissants Titans
L’explosion de feu consumant une Capitale en un éclair
La jeune paysanne donnant naissance à un enfant sous un arbre
La noire poule d’eau vivant avec ses petits parmi les hauts buissons
L’âme courageuse luttant pour la vie, frappée par un destin mortel
Des visages fascinants, des membres enchanteurs d’une incroyable beauté céleste
Le monstre sans cœur réduisant une foule en poussière,
Le panorama éblouissant de couleurs changeantes dans le ciel du Nord,
La musique hypnotique d’un violon sauvage et en extase,
Le défilé sans fin de drames épiques joués dans le temps éternel,
Des millions de vagues intoxiquées sur un océan sans borne de lumière
Accroissent le mystère jusqu’à un point où mon âme est muette.

Petites carnations, étoiles filantes, sourires inoubliables
Sont des symboles inadéquates, des suggestions provocatrices de l’Un.
Une fourmi qui veut traverser le Sahara
Une goutte de rosée désire à vivre dans la maison du soleil
La nuit aspire à voir le visage du Jour, son Dieu.

O Émerveillement illusoire qu’aucune forme ne peut contenir ou exprimer
O merveilleuse et intime Splendeur inatteignable,
O Ami étranger,
Accepte les salutations d’une étincelle reconnaissante
D’une flamme inexistante.

******

Niranjan Guha Roy