Expériences spirituelles et physiques

Expériences spirituelles et physiques

La Mère et Sri Aurobindo ont amené la conscience supramentale sur terre. Pour nous la question est comment incarner cette conscience.
Personnellement nous donnons une très grande importance à l’éducation physique. Il y a une profonde raison pour cela. On peut avoir quelques expériences spirituelles ou illuminations au niveau du mental, on peut même avoir un aperçu du Divin, un contact avec la Mère avec la partie vitale – émotive en nous mais ces expériences sur les plans mentaux-vitaux n’apportent pas, dans la plupart des cas, une transformation ni même une orientation définitive de la vie vers la spiritualité. Ces expériences sur les plans mentaux-vitaux ne sont pas très concluantes car trop souvent on les prend comme quelque chose de final et le vital spécialement a tendance à exagération et à se tromper soi même. Mais une fois que nous avons eu une expérience spirituelle dans laquelle le corps participe nous sommes sur une base très sure. Il n’y a plus de possibilité d’imagination, plus de possibilité d’une fausse évaluation émotive car toutes les expériences dans le corps sont des faits matériels comme le froid, le chaud, le vent, l’eau ou le feu. Quand le Pouvoir divin vient dans le corps et y travaille c’est un fait indéniable, la vraie mesure de notre progrès. Quand les centres s’ouvrent dans le corps c’est un fait physique comme le toucher du feu, un choc électrique. Il n’y a rien de psychologique dans ces expériences. Notre propre expérience nous a prouvé que lorsque nous travaillons avec le corps, que ce soit danse, musique, sport, jardinage etc, dans un état de vraie aspiration et de soumission, il devient alors très réceptif aux forces les plus hautes qu’on peut sentir se déverser d’en haut depuis la tête jusqu’au pied. Nous devenons conscients de la Shakti Divine qui travaille en transformant peu à peu notre être physique. Ce pouvoir libère graduellement l’être psychique dans le centre du cœur et éveille les éléments psychiques dans toutes les différentes parties de notre être. Il travaille dans tous les chakras de l’être physique, les ouvre de plus en plus et éventuellement un jour fera surgir des capacités totalement nouvelles qui sont maintenant seulement latentes. Le Pouvoir divin qui descend travaille pour la transformation de l’être tout entier .
Il est ici très important de dire que si notre vie n’est pas totalement orientée vers l’idéal spirituel, si nous ne suivons pas les règles de conduite données par Sri Aurobindo dans le livre – La Mère- rien de bien important n’arrivera même si nous suivons un stricte programme d’éducation physique. C’est-à-dire que le travail de la Force ne prendra pas place ou que si la Force agit elle se retirera si son action n’est pas suivie par une forte aspiration pour la vie divine dans toute sa pureté. Une fois que la Force commence à agir dans un être qui a une aspiration constante et la volonté de se soumettre à la Mère Divine alors en principe aucune limite ne peut être fixée au progrès spirituel. Une fois que nous sommes en contact avec la force divine en action alors nous savons que nous sommes entrés dans la vie spirituelle définitivement. La Force apportera les expériences nécessaires à notre progrès et pour le développement de notre conscience mais ceci est un autre sujet. Pour nous l’expérience spirituelle doit être physique pour être convaincante.

*****
Niranjan Guha Roy – 1990

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.