Douce Mère – Sri Aurobindo

 hppg001

Douce Mère- Sri Aurobindo

La Mère et Sri Aurobindo ont placé
L’Idéal le plus haut et le plus noble devant l’humanité.
Ils ont découvert le Soleil de la conscience supramentale
Dans le ciel intérieur spirituel et l’âme est maintenant inondée
Avec la nouvelle Lumière de la Conscience divine.

*****

The Noble Lady et l'Ideal

Deux Étoiles Géantes

La conscience individuelle est devenue vaste,
Comme une rivière en crue déborde de joie,
Inonde les plaines immenses à perte de vue,
Efface toutes les barrières entre l’âme et son Origine.
Il n’y a plus rien d’autre que le Mystère irrésistible,
Le présence de la Mère unique, éternelle, la réalité suprême,
La seule qui existe, insondable, ineffable, merveilleuse,
Qui porte toute création dans son Etre.
C’est Elle qui se manifeste à son gré
Dans chaque élément dans l’univers.
Tout est prévu, tout est réalisé déjà dans sa vision.
L’histoire de l’évolution est un conte fabuleux
Qui se dévoile peu à peu sur la scène universelle.
Et qu’Elle se raconte au ralenti à Elle-même,
Deux étoiles géantes ont frôlé la terre
Pendant un siècle, irradié tout ce qui existe,
Soulevé des ouragans, des vagues hautes comme la montagne,
Balayé les continents, apaisé la folie des hommes,
Elargi l’esprit étroit, affranchi l’âme de la terre,
Semé les grains d’or dans les coeurs qui aspirent.
La nuit douloureuse interminable de mensonge s’achève.
Un soleil nouveau apparaît au ciel de l’âme
Qui brille toujours, qui ne se couche jamais.
Ces étoiles se sont éloignées loin, très loin.
La terre est recouverte de leur poussière dorée, radieuse.
Mais la gloire n’est plus là, la splendeur n’est qu’un souvenir.
Par la fenêtre du rêve, l’on peut encore attraper
Quelques rayons de la lumière disparue, quelques aperçus
De cette épiphanie, de ce drame sublime qui se déroule
Inaperçu, dans des domaines occultes, inaccessibles aux mortels.
La Mère est toujours présente, souriante devant l’âme éveillée
*******

L’Avatar de Demain

Sri Aurobindo, Avatar de demain,
Incarné sur terre sous masque humain
A partir de l’aurore première,
Tu ne fais qu’égriser la matière
Pour dévoiler son intime beauté
Et l’éveiller à la Divinité.
Lorsque Ton œuvre sera terminée,
La terre entière illuminée
Par l’éclat brillant de ce diamant,
Se jettera dans Tes bras accueillants.
Nous sommes ici bas Tes émissaires
Pour jouer dans Ta Lila de mystère.
O Seigneur, nous n’avons d’autres devoirs
Que de Te refléter comme un miroir.
*******

shubhada

 Si nous cherchons la guidance du Seigneur, la Mère Divine se révèle d’une manière très convaincante à l’âme du chercheur. Non seulement Elle se révèle mais conduit l’âme jusqu’à son ultime réalisation. Dans la courte vie humaine le yoga de soumission est le chemin le plus sur et le plus rapide pour sentir la présence constante de la Mère dans notre conscience. Sa main aimante arrange notre vie méticuleusement ainsi nous  progressons à pas rapides dans la conscience, vision, force, pouvoir et  capacités surhumaines. On n’a pas besoin d’être un être exceptionnel pour être capable de suivre la guidance  rassurante, fascinante, irrésistible de la Mère dont les plus petits gestes et actes  sont une bénédiction bienveillante. Si nous avons confiance en Elle, nous sentirons une intense joie et la félicité de Sa présence invincible même dans les situations les plus périlleuses et  dangereuses lors de l’aventure divine. Elle n’est pas loin. Seul le voile obstiné de notre propre manque de foi et de notre incrédulité nous sépare d’Elle qui est tout autour de nous, toujours partout dans chacun et tout. Elle attend toujours un appel sincère pour commencer Son travail de transformation divine de l’âme humaine en une partie consciente d’elle-même, toujours en sécurité dans Sa douce félicité.   Notre soumission à la Mère Divine complet sans réserve sans peur ni recul est la Route Royale vers la Vie Divine que Sri Aurobindo et la Mère ont entrepris d’établir sur terre  .

Les bénédictions de la Mère Divine

**********

adoration of the Mother Divine

Om Douce Mère

Je ne peux encore former ma prière,
Mais j’ai toujours soif de Ta Lumière.
Tu es le Bonheur, Tu es la Beauté,
Tu es l’Amour, Tu es la Vérité.
Je ne comprends pas bien le mot « sincère »
Mais je T’offre tout ce que je fais, Mère.
Tu es le Chemin, Tu es l’Eclaireur,
Tu es la Force, Tu es dans mon cœur.
Je suis le navire et Toi mon Pilote
Sur les flots dangereux qui me ballottent.
Tu es le monde, Tu es la splendeur,
Tu es le progrès, Tu es mon ardeur.
Je suis Ton agneau, Tu es la Bergère,
Près de Toi, de nuit, mon âme est légère.
Tu es le Suprême dans l’au-delà,
Tu es celle-ci, Tu es celle-là.
******

 Felicity

Anandamayi, Mère d’Amour et de Beauté

La Lumière d’une bougie éclaire une chambre
Plongée dans le noir épais.
Le sourire d’un enfant chauffe le coeur
Et chasse au loin les chagrins.
La mélodie d’une flûte venant du fond du mystère
Eveille dans l’âme une soif intense
Pour un monde de félicité et de beauté.
Le chant émouvant d’une voix inconnue
Ouvre les frontières fermées entre les hommes.
Les rythmes magiques, le son fascinant des tambours, des guitares,
Des battements de mains, de coeurs et de pieds,
La lumière dansante, colorée, les guirlandes de fleurs,
Les visages rayonnants d’extase, les corps agiles, légers, ondulants,
Ces anges d’un instant, nous projettent soudain dans un paradis
Où tout est divin, ravissement, enchantement, amour et beauté
Présidé par la Grande Déesse de Joie inaltérable, inépuisable.
Seule Anandamayi,
Mère d’Amour, de Beauté, de Béatitude, d’Harmonie
Peut transformer ce monde obscur de souffrance
Par Sa lumineuse douceur.
Que notre vie soit à chaque instant une offrande, un rite sacré,
Une prière en acte à l’Esprit Eternel de Beauté,
A la Mère Divine,
La Grâce merveilleuse, bienveillante,
Douce et toujours souriante.

************

the noble lady

Douce Mère, Mère Divine

Tu es la Créatrice Suprême,
La Puissance absolue l’Amour parfait.
Tu es cette création immesurable, éternelle.
A chaque instant le monde est tel qu’il doit être.
Ta Volonté unique s’exprime infiniment, innombrablement.
Tu es présente partout en chaque être également.
Toi seule agis, accomplis cette action vaste universelle.
Nous vivons dans l’illusion d’être les auteurs de nos actes.
Notre état d’âme détermine notre comportement, nos actions.
Tout être est entièrement conditionné par sa conscience.
Notre conscience obscure, ignorante, violente,
Est la source féconde de notre malheur, de notre souffrance.
Tant que les poumons ne sont pas développés
Un animal aquatique ne peut vivre hors de l’eau et respirer.
Il faut une transmutation radicale de la conscience humaine.
Toi seule peux effectuer cette impossible transformation.
Tu es présente comme une Lumière, une Force, une Félicité
Suprêmement victorieuse dans l’atmosphère terrestre.
Tout bouge, tout bouillonne, la révolution éclate.
Le monde bon gré, mal gré est obligé d’aller vers le Divin.
Toutes les barrières, toutes les frontières
S’écroulent sous la pression.
Ta puissance invincible s’impose, toute résistance s’envole
Devant Ta Douceur.
Le monde s’avance à pas de géant vers la Lumière.
*******

The Bride

Douce Mère, Sagesse Suprême

Accepte notre don de soi intégral, sincère et confiant.
Tu es la Puissance absolue qui se réalise spontanément.
Nous sommes fragiles, vraiment pauvres, insignifiants,
Comme des chenilles devant Ta locomotive écrasante.
Tu es à l’œuvre à chaque instant pour créer une race divine.
Ta Force redoutable par compassion passe à travers nous
Comme un courant imperceptible,
Autrement nous serions tout de suite grillés,
Pareils aux insectes qui passent près d’un feu blanc.
Notre âme regarde avec stupeur l’action de Ta force illimitée.
Tu es pleine d’indulgence envers nos tristes faiblesses.
Toi seule vis, agis, accomplis l’œuvre divine dans le monde.
Que nous devenions inexistants, un passage sans résistance,
Pour que Tu puisses agir à travers ces instruments nuls.
Ne nous laisse pas l’embarras du choix, l’occasion de nous tromper.
Que seulement Ta volonté réalisatrice incontestée nous fasse mouvoir.
La terre est très fragile, à tout moment risque de se casser
Sous la moindre pression de Ta Force immensurable.
Dans Ta sagesse suprême, Tu nous mènes vers l’avenir lumineux
A petits pas, au grand ralenti, à coup de marteau d’un bijoutier.
Est-ce qu’il y a une grande différence entre un essaim d’abeilles
Et une communauté humaine aussi éclairée qu’elle soit dans l’éternité !
Il n’y a qu’une existence, une vibration, un Être, c’est Toi infinie.
Que nous puissions Te voir partout, entendre Tes voix innombrables,
Sentir le mystère insondable de Ton Amour dans un sourire passager.
Notre âme est muette devant ce spectacle prodigieux interminable.
Tout passe, rien ne reste, tout renaît et rien ne disparaît.
Mère merveilleuse, Tu es si proche, pourtant inaccessible à jamais.
Que Ta Paix, Ton Harmonie, Ta douceur et Ta Présence
Remplissent les cœurs agités, angoissés, brisés partout dans le monde.
********

La Volonté Divine

Douce Mère, notre Capitaine

Je me prosterne devant Toi, Puissance de l’Éternel.
Tu es la Volonté unique de Vérité suprême, constante, stable.
Tu es la Force consciente ascendante de l’évolution terrestre,
La rivière divine qui entraîne le monde vers son destin céleste.
Donne-nous, O Mère Divine, une vision claire, globale,
A l’abri de toute erreur, de toute spéculation vaine ou stérile.
Nous sommes Tes soldats fidèles qui n’attendent que Ton appel.
Donne nous Tes commandes précises,
Rappelle nous à l’ordre quand nous nous écartons du droit chemin,
De la mission que Tu nous as confiée.
Mon cœur est comme une balançoire toujours agitée
Qui interprète mal Tes messages codés.
On n’est jamais sur de rien, d’aucun programme, l’on flotte,
On tourbillonne au gré du vent, on ne sait vraiment où aller.
O Douce Mère, dans Ta Grâce infinie,
Donne nous l’ordonnance précise.
Nous sommes vraiment un navire à Ta disposition, soumis.
Tu es le Capitaine, le Maître absolu de notre vie, de notre destin.
Est-ce que le bateau a le droit de savoir l’itinéraire du voyage ?
Donne nous la foi inébranlable, la joie et la soumission intégrale.
Qu’y a-t-il à craindre !
Ce bateau est dirigé par le Seigneur Lui même.
Brise en nous la moindre résistance, éclaire notre conscience.
Apprends-nous l’abdication totale à Ta volonté, O Mère Divine.
Que nous puissions disparaître en Toi, devenir l’Océan.
Peut être Ton message codé veut dire :
En route vers la Réalisation.
**********

Dipali

Entaille d’or et de flamme,
Douce Mère, je T’aime au balcon.
Tu n’es pas dans les nues invisibles
Mais demeures au niveau accessible,
Debout au-dessus de nous,
Sur le pont où se fondent
Tes limites humaines.
Pour découvrir une force sereine,
Tour à tour, Ton regard fait des plongeons
Dans nos yeux, ces lagunes transparentes
Qui luisent sous le choc de la descente.
Au milieu d’un recueillement profond
Quand l’être s’ouvre sur un autre monde
Où les étoiles dansent à la ronde
Douceur paradisiaque, O vision,
Météore, Tu sillonnes notre âme
Y creusant des entailles d’or et de flammes.
**********

Écoutez la Voix de la Mère

La descente de la Mère sur terre n’est pas un feu d’artifice,
La merveille d’un instant, une aurore fugitive.
C’est la Mère Divine qui se manifeste dans ce monde,
C’est la Force Divine créatrice
Qui s’y installe pour fonder une nouvelle race
Sur la base inébranlable de la Vérité.
La moindre maison bâtie par la Mère porte le sceau du Suprême.
Ni les dieux anciens, ni les asuras farouches ne peuvent détruire
Ce qu’Elle construit dans Sa vision bienveillante pour unir le monde.
Tous ceux qui essaient de réaliser tant soit peu Son rêve glorieux
Sont Ses meilleurs collaborateurs, protégés, soutenus, bénis par Elle.
Le monde est tellement ancré dans son passé obscur et violent
Qu’il faut peut être tout casser pour avancer vers l’avenir.
Pour toute action terrestre, il faut un cadre, un climat favorable.
Les cocotiers ne poussent pas sur les plaines glacées de Sibérie.
Les pingouins mourront sous la chaleur de l’Afrique.
Ce n’est certainement pas un accident si la Conscience Suprême
A choisi l’Inde comme berceau pour la nouvelle race à venir.
Le climat y est propice à l’épanouissement de l’Esprit.
Deux Étoiles magnifiques venues d’un ciel lointain
Au secours de la terre agonisante.
Sri Aurobindo et la Mère Divine sont à l’œuvre
Jour et nuit pour y instaurer la vie divine
En Occident les âmes qui cherchent la Vérité
Se perdent malheureusement dans le brouillard du matérialisme
Et de la logique d’une raison froide.
Y a-t-il quelques intrépides chasseurs de la Lumière Suprême
Qui aspirent à une vie pure, divine, à un monde de beauté sublime ?
Bien au dessus du mental, au tréfonds du cœur mystique,
il y a une Lumière infaillible, une connaissance intégrale de Vérité.
Le penseur n’est pas le sommet de l’ascension, il est périmé,
Dépassé par un nouvel être doué de l’intuition divine
Dans un corps encore humain.
La terre passe par une transition critique évolutive .
L’éblouissement d’une nouvelle naissance,
L’apparition d’un Soleil invisible aux hommes
Et la mort lente inexorable d’un vieux monde malade qui vit en sursis.
L’humanité se divise en deux camps, l’un minuscule, l’autre géant.
Les rares aventuriers qui grimpent les sommets escarpés de Dieu
Regardent avec compassion, avec tristesse l’immense majorité
Qui se traîne dans les rondes monotones d’une vie sans conséquences.
O Âmes héroïques, ouvrez grand toutes les portes de votre esprit,
De votre cœur aux ondes de Lumière
Qui envahissent le cerveau et le corps,
Aux cascades de joie qui se déversent dans les calices en prière,
Aux puissantes vibrations divines
Qui transforment l’animal dans l’homme.
Votre Victoire transformerait ce monde maudit en un Temple béni.
Même les hommes ordinaires abandonneront le chemin de violence,
Leur nature égoïste et trouveront enfin la Paix et l’Harmonie.
Aucun moyen humain ne peut sauver ce vieux monde condamné.
Il faut un changement radical de la conscience humaine ignorante,
Obscure qui se nourrit de désirs et de passions funestes
Écoutez en silence la Voix de la Mère Unique au fond du cœur
« Venez mes enfants, oubliez vos angoisses.
Rassemblez vous tous qui cherchez la Vérité de l’Existence
Sous le drapeau or et bleu.
La longue attente se termine.
Je vous convoque à la Vie immortelle.
« O Mère divine, Mère douce et merveilleuse,
Que Ton nom soit béni.
Le sol est rouge du sang versé depuis des ages !
L’homme ligoté, fouetté, le cœur percé de milles angoisses, à genoux
Te lance une ultime prière » :
O Mère défait la malédiction qui plane sur cette race.
Épargnenous encore des bains de sang, fais un miracle.
Transmue notre esprit et notre cœur du dedans par Ta Lumière.
Manifeste Toi dans les corps de Tes enfants fidèles
Et efface nos blessures mortelles.
Enlève de notre âme la nuit qui cache la Splendeur de Ta Présence.
O Mère Divine, Tu es notre seul espoir, écoute notre prière ardente.
O Mère Divine, douce et souriante,
Tu n’as jamais manqué à notre appel.
***********

Prière

Douce Mère, prends soin de moi,
Vis dans mon corps et parle par ma voix
Bois et régale Toi par ma bouche, O merveille !
Vois de mes yeux, écoute avec mes oreilles.
Mon soutien certain dans tout embarras,
Sois la force de mes faibles bras.
Lorsqu’il n’y aura plus rien que Toi-même,
Ma vie sera les strophes d’un grand poème.
Embrase mon cœur d’une telle ardeur
Que tout en moi s’éveille à Ta douceur.
Douce Mère, prends possession de moi,
Que rien n’existe qui ne soit pas Toi.
Vois par nos yeux et parle par nos bouches,
Qu’on sente Ton souffle en tout ce que l’on touche.
Surgis des Mystères intérieurs,
Règne sur les mondes extérieurs.
Et que j’offre tout au Seigneur suprême.
Embrase en nos cœurs une telle ardeur
Que partout on s’éveille à Ta douceur.
**********

This post is also available in: Anglais