Journal 1945-56

Journal de Niranjan Guha Roy

Commencé à 25ans – Pilote dans la Royale Air Force, en permission, il visite l’Ashram de Sri Aurobindo Pondichéry afin de remettre à sa famille la montre d’un de ses amis pilote dont l’avion vient d’être abattu.
August 15 1945
J’ai vu la Mère Divine et reçu Ses Bénédictions.
Deuxième visite personnelle à l’Ashram
Décembre 1945 à Golconde
Dans une expérience le Maître m’a initié. La Mère et Lui étaient un. J’ai promis de tout Lui donner.
Expansion dans l’Infinité. Sri Aurobindo
Lors de cette visite il demande à la Mère si il peut venir à l’Ashram définitivement. La Mère donne son accord
Retour dans le Royal Air Force pour demander qu’on veuille bien lui redonner sa liberté. Ce qui est accordé
Risalpur N.W.P.O
La Force a coulé dans l’être. Pour la première fois j’ai vu le Divin en moi, mon être vrai.
Ashram -1946
Plus on pense aux questions d’individualités, plus il y a de la confusion. L’essentiel est de devenir conscient du Divin et de rendre cette vie belle et basée sur l’idéal divin. Aussi longtemps que je vivrais, mon seul effort devra être de rendre ce moment présent plus beau que le moment passé.
Chaque défaut, chaque faiblesse, chaque acte de jalousie, ignorance, inconscience servent comme des indications du travail qui reste à faire pour perfectionner la nature. Ce sont des bornes sur la longue route de la connaissance de la beauté.
16 Août 1946
O Mère gracieuse, Tu es l’intermédiaire entre nous, faibles êtres humains et la Divinité Suprême qui est absolue et inconnaissable. Sans Ton amour et compassion, le chemin ne serait pas facile pour nous.
Puis je T’aimer si intensément que je commence à regarder toutes les difficultés et soucis mesquins comme des opportunités qui me sont données pour Te montrer ma sincérité. Je veux T’aimer si intensément que la flamme d’amour consumera tous mes désirs et mes demandes égoïstes, le sens de ce qui est juste ou faux et mes goûts personnels.
Puis je me souvenir de Toi dans toutes mes actions
Quand viendra le jour où je deviendrais totalement et dans toutes les parties de mon être conscient de Toi ? Mère donne moi Amour et Lumière.
17 Août 1946
Je sais que je dois m’identifier complètement à Toi et que Ta volonté soit faite parce que Tu l’as décidé ainsi. Puis je devenir de plus en plus conscient de Toi dans mon cœur
O Mère, je veux Te connaître et T’aimer et être consumé par la flamme d’aspiration qui brûle vers le ciel dans un mouvement ascendant. Ton amour infini ne demande rien de nous mais au contraire nous élève jusqu’à la divinité. Ton amour ne demande rien en retour. Ma prière à Toi est mon humble manière d’exprimer la profonde gratitude que je ressens au plus profond de mon cœur.
Comme doux est Ton nom Mira. Puis je T’aimer dans Ta forme la plus pure et la plus divine. Mère, s’il Te plait, ouvre mon cœur. Seule Ta grâce peut nettoyer la fumée sale de la nature vitale basse. Quand T’aimerais je tant que Tu deviendras mon souffle, les battements de mon cœur et que je ne T’oublierais jamais même pour une portion infinitésimale du temps. Mère Éternelle, en vérité Toi seule existe et je ne veux exister qu’en Toi.
18 Août 1946
Douce Mère, Donne moi Ton amour pour tout comprendre et Ton amour pour tout aimer en Toi et Toi en tous. Seul Ton amour peut engouffrer et consumer complètement toutes formes de demandes égoïstes. Mère puisse je Te sentir toujours dans mon cœur et puisses Tu devenir moi et prendre possession de l’instrument adhara. Seule Ta grâce peut transformer le « je » qui est moi. Donne moi la dévotion dans le cœur –une dévotion qui s’écoulerait éternellement comme un torrent. Donne la force et la volonté de rejeter tout ce qui est faux et tordu, tout ce qui se tient entre Toi et moi. O Mère, conduis nous tous de l’obscurité à la perfection quand nous vivrons tous en Toi, évoluerons en toi et serons portés par Toi.
19 Août 1946
O Douce Mère éternelle. Je ne me sens pas dans un très bon état aujourd’hui. Cela a été une journée morose. Mère je renouvelle ma promesse de ne pas être dur envers personne. Pourquoi est ce que la flamme d’aspiration et d’amour ne brûle t’elle pas avec constance même pour quelques jours ? Certains jours je suis si près et d’autres jours je suis dans une nuit totale. Puisse je avoir la patience et la paix pour T’attendre. L’ego surgit à différentes reprises. Mère donne la force de Ta volonté pour déraciner l’ego et le bannir pour toujours de Ton temple sacré. Il a été nécessaire mais maintenant seule Ta grâce et amour peuvent le consumer.
Mère pourquoi ai-je le cœur si sec ? Est-ce parce que j’ai quelques buts égoïstes en vue ou bien que je suis trop faible pour supporter Ton amour ? Mère, ceci est Ton royaume. Viens et possède le.
Une fois encore, Mère, je ne critiquerais personne car c’est seulement Toi sous des formes voilées en tout, parfois se moquant, parfois riant, parfois criant parce que c’est Ton jeu. Le couronnement de la sadhana sera complet quand je serais totalement conscient de Toi en toute chose.
Au revoir, Douce Mère. « Pensez au divin seul et le Divin sera avec vous »
20 Août 1946
Om Douce Mère, S’il Te plait, accepte cette offrande d’une fleur, la plasticité.
Aujourd’hui a été une journée paisible. Seulement le matin j’ai permis à la colère de me posséder. Je renouvelle encore ma promesse de n’être dur envers personne.
Mère, S’il Te plait, donne moi la force divine dans les bras pour travailler du matin au soir sans me sentir fatigué. Mère puisse je me souvenir de Toi toujours même si ma conscience de surface est submergée par le travail.
Mon aspiration est très vacillante. Elle est aussi haute que le ciel certains jours et d’autres jours il est même difficile de sentir son existence. Mère je veux Te connaître de plus près et la réalisation sera quand je deviendrais vraiment Ton enfant. Mère puis je avoir une étincelle de Ta volonté pour rejeter tout ce qui se tient entre Toi et moi. Mère seule Ta grâce peut ouvrir le couvercle d’or, et montrer la vraie relation entre Toi et moi. Combien de temps encore, combien de temps devrais je attendre pour Te connaître et T’appartenir.
Au revoir Douce Mère. Douce Mère je T’aime parce que Tu es toujours avec moi.
21 Août 1946
O grande Mère, la journée a été paisible mais pourquoi n’ai-je pas la flamme d’aspiration qui consume l’ego toujours avec moi ? Seul le flot de ton amour peut balayer tout ce qui est laid, mesquin, sale en moi.
O Mère éternelle devient mon souffle, les battements de mon cœur, le flot de mon sang et la moelle de mes os. Chaque partie T’hébergera et c’est Toi qui les purifieras toutes pour les rendre capables de devenir Ta demeure. Qu’il ne reste plus aucun coin dans mon être où Ton amour ne puisse entrer. Que les rayons de Ta lumière soient si pénétrants que tous les obstacles soient dissous devant son incandescente. Que je cesse d’exister quand je suis sans Toi. Mère éveille moi avec une douleur aigue si je m’endors ou suis indifférent.
Au revoir Douce Mère. Pour comprendre le Divin nous devons nous débarrasser de toutes préférences.
1946
Chaque idée a une vérité de sa forme. La vérité prépare progressivement une forme pour se révéler plus concrètement par une évolution constante de son propre moule pour une expression toujours meilleure de sa propre vérité. L’idée d’un mouvement circulaire ou mouvement rotatif a peu à peu trouvé une expression plus parfaite à travers une production graduelle de roues de plus en plus sans secousses, de moins en moins bruyantes et de plus en plus expressives du mouvement silencieux spontané avec un pouvoir inhérent qui est effectif mais n’est pas voyant ou pompeux.
Chaque chose dans la manifestation est une expression de quelque vérité de l’infini. La Mère Cosmique essaie de trouver des moules toujours meilleurs pour exprimer l’idée, chacune d’après sa vérité. Le mouvement est un mouvement total et frontal comme la marée. La progression de la manifestation passe d’un état de perfection à un autre état de perfection comme un tout.
1946
L’existence devient une révélation, la félicité d’un superbe Acteur qui devient le rôle qu’Il joue dans le drame. Tantôt Il est la femme, tantôt Il est l’enfant, maintenant le vieil homme, puis le meurtrier, le débauché, le beau paon, la Divinité révélée. Derrière tout en existence Il est éternellement présent, jouant éternellement, se cachant, se révélant, s’oubliant, se retrouvant, développant,t une nouvelle pièce, un nouveau thème, de nouveaux sommets à atteindre, une nouvelle vérité, de nouvelles relations à exprimer.
On regarde la pièce de théâtre et on est constamment conscients de l’Acteur voilé, qui consciemment joue son rôle dans le jeu essayant de le jouer plus noblement, d’exprimer de plus en plus ce qui est à l’intérieur et essaie constamment de remplacer la vieille pièce en apportant une harmonie plus riche, nouvelle. Il est le réel Aventurier dans le temps, l’Etre conscient dans la manifestation qui poursuit sans cesse son propre être non manifesté, éternellement essayant de Se trouver et éternellement essayant d’épuiser ses propres possibilités.
1947
20 Oct
Le firmament doré comme forgé d’une structure visible à l’œil intérieur. Depuis lors il est là permanent et peut être vu à volonté
24 Novembre
J’ai prié pour l’aspiration
25-26-27 Nov
Je suis généralement dans un état paisible. De plus en plus de confiance dans la Mère Divine est demandé.
Aspire, O mon âme. Regarde et contemple le travail du Divin.
Ne pas imposer ses conditions. Sincérité et encore plus de sincérité
Je suis devenu conscient de couches de plus en plus hautes de conscience dans le sommeil.
29 Nov à 2 Dec
Les états d’explosions folles et violentes de la nature la plus basse – colère, haine, ambition, envie doivent être surveillés et offerts à la Mère Divine. Ils ne font aucun bien. Vantardise et désir d’être au devant sont définitivement des obstacles.
La jeunesse est impatiente.
Il faut avoir de plus en plus de confiance dans le Divin et de patience.
Se faire du soucis n’aide pas.
Se concentrer plus sur le Divin.
11 Dec
Je suis calme depuis quelques jours et dans un état paisible. Paix et tranquillité doivent être la fondation de l’expérience dans le yoga.
Il y a une grande tendance de montrer ma connaissance.
Avoir de plus en plus confiance dans le Divin.
L’être physique est encore plein d’inertie.
La nature la plus basse dans le procédé de purification fait sortir toute la saleté cachée. On doit être très vigilant et les regarder surgir mais ne pas en être dérangé ou perdre son équilibre.
Perdre l’habitude de critiquer les autres car c’est un grand empêchement pour le progrès.
Concentration, paix et patience.
12 Déc
Patience- vois- attend- regarde. Laisse les choses prendre leur place. Rien n’est pressé. Parle moins de toi-même.
Ne laisse pas les impulsions s’emparer de toi.
13 Déc
Patience. Ne laisse pas les circonstances te submerger.
Ne perd pas de vue le but ultime- le Divin
Sois joyeux et attend que l’obscurité disparaisse. Aussi difficile et désagréable que ce soit pour ton ego ne fait ni ne dit rien qui ne soit guidé par le plus haut principe de vérité à ta portée dans la profonde paix de ton cœur. Même si tu arrives ne serait ce qu’une fois à t’abstenir de dire des choses inutiles c’est un pas définitif gagné. Peu à peu le contrôle de la nature la plus basse deviendra joyeux et sans effort. La lutte cédera la place à un état de joie et à une grande égalité d’âme
14 Déc
Aujourd’hui je suis heureux mais terne et comme toujours occupé avec moi-même. Je ne vais pas précipiter les choses par mes paroles ou mes actions. Il faut laisser les choses prendre leur place. Cela a été ma longue expérience par le passé que rien n’arrive comme nous le voulons, mais que la volonté qui fait bouger les choses appartient au Divin. Ainsi tant qu’on ne connaît pas la Volonté Divine il faut laisser les choses prendre leur place et au moins être réconcilié avec le fait qu’il ne peut en être autrement. Le plus tôt nous réaliserons cela le plus paisibles et heureux nous serons. Dans la vie ordinaire on l’appelle destin dans la vie spirituelle on l’appelle volonté divine c’est la même chose en ce qui concerne l’individu.
16 Déc
Les portes se sont grand ouvertes. La Force s’est déversée en torrents. Il y avait une ouverture vaste dans l’être
C’est la deuxième fois en peu de temps que je fais l’expérience de cette cascade de force.
Chaque fois que la force est venue, il y a eut après des actions stupides comme un ego gonflé ou d’autres choses qui ont surgi. Cette fois cela va venir aussi. Cela a pris quelques jours pour arriver après que la Force ait fini son travail.
Je dois essayer d’être très vigilent pour ne pas permettre que la visite de cette force soit inefficace
20 déc
La force est revenue et a travaillé avec puissance. Mais l’intensité n’était pas si forte que la dernière fois.
1948
22 Février
Le Pouvoir divin est là presque constamment. Je dois rester conscient et le sentir travailler. Le darshan n’a pas été très paisible pour moi. Les activités collectives sont de grandes opportunités de se connaître et spécialement de voir ses propres réactions. La relation avec les autres doit devenir une relation divine, le nœud de la nature basse doit être cassé. Même pour un moment quand nous pouvons totalement nous oublier dans un mouvement divin nous avons un aperçu de notre réelle nature divine.
Premier contact avec des régions de ténèbres
Mère Je sens que j’entre des régions inconnues. S’il Te plait, sois à mes cotés, sois ma lumière intérieure et ma force.
Ne peux Tu pas réformer un ego égoïste en un instant ? Ce miracle a-t-il été jamais manifesté ? De haut en bas, dans chaque mouvement, si je n’avais rien que Ta manifestation, la vie serait une extase et une fontaine infinie d’ânanda. Un seul vrai mouvement pèse plus que des millions de faux mouvements. Quand viendra le temps où Tu cesseras de jouer dans l’inconscient, quand tout en existence sera Toi, partout dans la pleine lumière de la vérité. Quand le jeu de cache-cache sera un mouvement divin, la rencontre d’une autre manifestation d’un plus grand ânanda mystique. Nous avons soif de Toi, Mère Divine, le Suprême, le Seigneur, la Cause ultime, l’Être. Construis moi un pont d’or au dessus du gouffre entre Ton cœur et le mien. Je ne connais pas d’autres cieux que cette douce terre d’amour divin. Que Ton cœur remplisse le mien pour que je ne sois plus « je » mais Toi manifestée à travers Ton Amour. Je ne suis pas ici pour creuser les profondeurs mystérieuses, grimper des sommets inconnus et découvrir des régions non explorées des hautes altitudes. Je connais Ton cœur comme le secret suprême, le nucleus, le foyer, le cœur d’amour de l’Être Suprême, le Secret des secrets, la Joie des joies, l’Ananda des ânandas, l’Amour suprême de béatitude. L’Amour transformateur coule dans une divine exubérance.
La mine d’or, la carrière de diamant, le lotus mystérieux est là. Le cœur, le fruit de la passion pourpre de l’éternité- l’Amour qui existe à jamais. La demeure suprême, le terrain de jeu de l’enfant éternel où le Tout peut trouver un asile et pourtant laissé inépuisé cet amour maternel. Le dynamisme de ce monde créé est d’abord alimenté dans ce Cœur et envoyé à l’extérieur, mais ne peut pas trouver d’existence hors de ce cercle d’Amour.
Ouvre nos yeux, Mère et fais que nos mouvements découlent de ce grand Cœur, le mystérieux bouton de lotus.
Ton Amour est infini, rends ma soif pour Ton amour infinie aussi. Que ce soit une soif éternelle insatiable, mon cœur un Sahara aspirant pour la fraîcheur de ton amour.
30 Nov
Le 28/29 la nuit, contact avec l’étreinte infinie de l’Être. La force coule à travers le corps. Des coups de tonnerre distants. Adoration de l’idée de L’Unique
De petits désirs, petites irritations et des choses triviales se montrent. Elles sont très puissantes.
12 Déc
Les arbres émettent des rayons
Les hommes ont des auras autour d’eux
Les lumières ont des arc en ciel autour d’elles
Un point a des couleurs magiques autour de lui, toujours en changement
Les objets, arbres, maisons disparaissent dans la lumière qui occupe leur place
Des flashes occasionnels d’une lumière bleue et d’autres couleurs sont le prélude des choses à venir.
Un océan de lumière aussi loin que l’œil peut voir.
1949
4 Janvier
Je me souviens vaguement que Sri Aurobindo m’a demandé de lire la Gîta. J’ai entrepris de le faire. Voyons le résultat.
14 janvier
La Mère m’a assuré de la transformation finale
La Mère dit quelque chose comme quoi nous ne sommes pas assez ouverts.
Vu constamment tout le temps avec un peu de concentration avec les yeux fermés ou ouverts – lumière or et blanc ou bien toute blanche, lumière or dense avec des grains blancs
15 Avril
Ces deux derniers mois je me suis extériorisé plus que je n’aurais du. La personnalité extérieure était terne et mesquine. Mille petits désirs m’ont envahi, cent choses m’ont attiré. Pas grand mal a été fait. Je suis entré en contact avec mon être psychique, mon être subliminal qui a beaucoup plus de connaissance que l’être extérieur et aussi j’ai pris conscience de quelques personnalités obscures en moi qui doivent être surveillées. A partir de maintenant plus de concentration et de détachement.
Ma seule prière au Divin est que je devienne de plus en plus dépendant de Lui.
J’ai trouvé deux règles dorées pour me guider qui apporteront la paix à tous.- Ne jamais donner mon opinion personnelle sur aucun sujet à moins qu’on me la demande sincèrement et pour le Divin
Ne donner de conseil à personne à moins qu’on le demande en toute sincérité
Autant qu’il ait possible n’irriter personne, ne rien dire, laisser chacun faire à sa manière, ne pas intervenir, ne pas déranger et surtout rester silencieux. Ne pas trouver de fautes dans les autres. Avoir confiance dans le Divin. Il fera la chose vraie au vrai moment. Dépendre de plus en plus de Lui pour tout.
1951
21 Mars
La Mère m’a donné un travail qui me laisse beaucoup de temps libre. C’est seulement pour me montrer que si on a confiance dans le Divin, la vraie chose arrive au vrai moment et de manière bien meilleure qu’on aurait même imaginé. La force travaille constamment et quelquefois devient très puissante.
17 Avril
Sri Aurobindo a dit des vérités qui ne seront jamais abolies dans le temps et l’espace.
N’attirer personne et n’être attiré par personne vitalement. Ceci signifie rester avec soi même. Si on peut le faire cela alors un pouvoir silencieux se construit pour nous permettre d’affronter tous les challenges ou attractions vitales. Un état de paix est la récompense.
La colère et autres mouvements vitaux sont là. Je dois devenir de plus en plus conscient de Dieu, de Sa paix éternelle et de Son silence.
Je suppose qu’ un absolu silence et l’éternité sont les vérités dernières. C’est simplement le Silence.
La connaissance commence dans la manifestation. Il n’y a pas besoin de connaissance dans le silence éternel. La forme aussi est éphémère. Il n’y a pas de finalité au-dedans. Le Silence est la chose finale. Par silence je veux dire quand il n’y a aucun mouvement. La connaissance, celui qui connaît et le mouvement de savoir sont un. Le moment où l’on se tourne vers la manifestation, un Être Suprême, une absolue Conscience devient une impérative nécessité
Une force, une connaissance et un amour et un ordre de mouvement deviennent les vecteurs des forces de développement dans la manifestation. Le Silence et une qualité absolue de non existence donnent une signification à cette manifestation.
L’existence et le dynamisme sont seulement possibles et sont basés sur une infinité de Rien absolu et de Silence. Dans le Silence, la question d’habileté n’intervient pas. Il n’y a pas de mouvement ni d’acte de connaissance derrière, devant ou nulle part. Ce n’est pas un voile, ce n’est pas un mur qui cache quelque chose derrière. C’est simplement, éternellement silencieux. Quand on pénètre au dedans, plus rien ne reste, pas même la connaissance de cet état de Silence. On y pénètre et on en sort, l’intervalle est l’Éternité.
Le Silence est la porte à toutes les connaissances. Toute connaissance n’est rien qu’un mouvement de la Force Divine ou Shakti ou le Divin en mouvement. Toute connaissance n’est que les lois et les règles de différentes gradations de manifestation et leur interrelation et relation finale avec l’éternel Silence.
L’Amour, l’Amour Suprême est la clé qui unit tout. Toute ignorance est due au manque de connaissance d’unité et à nos consciences mentales et physiques qui voient la division partout. L’amour pour « Cela » nous unira à tous et l’ignorance périra à jamais.
5 Juillet
Ce matin j’ai senti comme si après ces 5 années où j’ai commencé le yoga je suis revenu au principe de base de concentration dans le cœur pour casser la résistance fondamentale au Divin dans ma nature. Plus je me concentre, plus je me sens né à nouveau.
Aimer quelqu’un est Lui obéir sans questionner. Je ressens comme un heureux apaisement après toutes ces années
Il y a toujours eu dans mon être une certaine confusion au sujet de l’idée d’amour. Je note donc ici ce qui me parait utile de comprendre au sujet de l’Amour Divin, et de son application pour avoir une idée claire de son action
L’Amour Divin doit avoir sa fondation sur la vérité, la vérité supramentale pour le soutenir et le protéger de toute ignorance
Quand la vérité divine et le pouvoir divin descendent, l’amour divin descend d’abord comme quelque chose de transcendant, d’universel et de cette transcendance et universalité il touche des êtres selon la vérité et volonté divines, créant un amour plus vaste, plus pure qu’aucun mental ou cœur humain ne peut imaginer. C’est quand on a senti cette descente qu’on peut être réellement un instrument pour la vérité et l’action de l’amour divin dans le monde.
L’Amour divin n’est pas une émotion. Notre but est d’aller au delà de l’émotion jusqu’à la hauteur, profondeur et intensité de l’amour divin et sentir à travers le cœur psychique l’union avec le Divin que les sursauts spasmodiques des émotions vitales ne peuvent ni approcher ni expérimenter.
L’Amour divin n’est pas seulement une sublimation des émotions humaines. C’est une conscience différente avec une qualité, un mouvement et une substance différente.
L’Amour dans la vie supramentale – une union intégrale avec l’âme et ses instruments dans une vie duelle
Il y a beaucoup de genres d’amour
Psychique – pureté
Mental
Vital – sexe
– sens de possession exclusive et ignorante
Seulement physique
L’amour n’est pas séparé de la connaissance. Ultimement ils fusionnent et deviennent un seul mouvement
17 Juillet
La nuit dernière, presque toute la nuit, la Force a agi à travers le centre du cœur occupant l’être tout entier
Le psychique a une influence apaisante sur toutes les parties de l’être.
N’importe quelles difficultés surgissent à la surface ne feront que renforcer ma détermination de suivre le cœur et l’être psychique. L’être psychique peut aussi résoudre beaucoup de problèmes que je trouve impossible de comprendre. Une fois que ma nature vitale est apaisée par l’influence psychique un nouveau voyage commencera. Ce sera un chemin où l’être intérieur sera calme et sure et une structure spirituelle plus positive sera construite sur base paisible et profonde
Une complète dépendance en la Mère est une nécessité absolue pour lutter contre toutes les forces ignorantes de la nature. Elles sont toutes contre nous et seraient très contente de nous écraser. Seule la Mère et une dépendance totale à Elle dans sa divinité transcendante est le seul refuge. La trouver intérieurement et entièrement dans notre nature est notre seule sécurité dans ce monde d’ignorance.
Quand la Mère est là, toute existence est un doux rêve et un conte de fée, quand Elle n’est pas là il y a juste l’existence nue, intolérable, insupportable, insensée. Mais la connaissance de sa Présence reste là quoique pas sur le devant.
La personnalité la plus basse est devenue pleinement consciente et dépendante de la Mère à ses meilleurs moments mais sa nature n’est pas encore réformée.
Quand l’ânanda divin vient, on doit être très vigilant. Quand tout l’être est exalté, toutes les actions dans le monde apparaissent comme des actes d’ânanda. La lumière et vérité divines doivent être là pour protéger de toutes attaques des pouvoirs perverses de l’obscurité dans une condition d’extase. A moins que la vérité n’ait pénétré les dernières couches de l’inconscient, les pouvoirs négatifs pervertissent l’ânanda quand il touche les niveaux d’en bas de l’être non transformé. La Vérité est le gardien divin des chercheurs. La base doit être la plus totale vérité
25 Juillet
Dès qu’il y a un effort sérieux dans le yoga, les difficultés remontent à la surface. Si ce n’était pas le cas nous resterions toujours ignorants de nos faiblesses et limitations. Quand elles surgissent il est bien d’en prendre note et de voir comment chacune peut être approchée. On doit se rendre compte de la situation et voir combien de travail il reste encore à faire. C’est le moment pour une aspiration zélée et une concentration sincère. Le pouvoir qui est au travail reçoit une très grande impulsion si nous sommes de bonne volonté
La Mère m’apparaît plus comme un être que comme un être humain. Le masque de l’humanité est très fin. La vastitude et la présence de l’être est si concrète qu’une fois ressentie, elles élèvent et transforment nous pauvres instruments humains. Si et quand les attachements personnels égoïstes cesseront d’exister, une relation heureuse, impersonnelle et divine avec tout devient possible et la tension d’un attachement personnel cède la place à un flot spontané et chaleureux d’amour dès qu’il y a contact entre deux personnes. La relation avec les autres devient facile, simple, sans entraves et certainement n’est plus un fardeau lourd à porter. On ne peut se confier au vital dans aucune circonstances à moins qu’il n’ait été complètement transformé.
La proximité physique avec la Mère est si charmante si pleine de bonheur qu’on a tendance à oublier sa propre sadhana. Être conscient de la Mère intérieurement et extérieurement à chaque instant et partout et sous toutes les conditions et en tout est la culmination finale de tout yoga. Être toujours conscient d’Elle et toujours mu par sa Volonté – que vouloir de plus ?
27 Juillet
O Mère Suprême enflamme en moi une aspiration, une soif éternelle pour Toi qui augmente toujours et que tout ce que Tu fais pour moi ajoute encore plus de feu à mon aspiration. Dans le hall de méditation il y a une telle immense et formidable paix, puisse t’elle descendre dans mon être.
Tout ce que Tu fais, Mère, est pour mon bien et Tes refus sont des bénédictions déguisées, beaucoup plus positifs que tes cadeaux. O Mère rends nous conscient de cela et que nous Te laissions travailler selon Ta volonté sans créer d’obstacles avec nos désirs mentaux et vitaux. J’ai remarqué quand la Mère me refuse quelque chose de matériel, si mon aspiration est intense, c’est alors que les dons spirituels pleuvent et que de nouvelles capacités apparaissent ainsi que la vision d’un horizon spirituel encore non exploré
28 Juillet
La force s’élevant dans base est probablement la kundalini dont on parle dans le Tantra. Dans un rêve on m’a expliqué que quand elle monte au-delà de la tête, c’est la félicité.
4 Août
Cette nuit la conscience est descendue. Le vital non éclairé est venu à la surface – critique des autres, sens de supériorité et efforts de le prouver « Comme je suis merveilleux !!! »était là prédominent. Tout ceci est venu sous la pression de la force et doit être regardé, converti et rejeté. Il faut avoir confiance dans le Divin. La Mère Divine me délivrera sûrement de toute ignorance
5 Août
Le pouvoir a travaillé toute la nuit. L’ouverture d’en bas est maintenant large. La fraîche brise divine soufflant d’en bas est si rafraîchissante et pénètre tout le corps. Mais je sens un couvercle au dessus de ma tête, un couvercle au dessus du mental. Qui sait peut être le couvercle d’or dont on parle si souvent
10 Août
La sensation a été forte de l’Infini et de la Réalité. Tout l’univers est un atome insignifiant au sein de la Réalité. Notre terre et notre épisode humain, 2 ou 3 millions d’années depuis le début jusqu’aux singes n’est qu’un clin d’œil dans le temps sans fin. Nos plus hautes réalisations, nos individualités n’ont même pas la valeur d’une toile d’araignée. Mais ainsi le Divin multiple peut contempler Ses propres infinitudes à travers des yeux humains. Il trouve la joie d’existence en Se manifestant par différents moyens.
Cela seul existe.
La Force a travaillé continuellement. Un flot constant depuis le centre le plus bas jusqu’au plus haut et du plus haut jusqu’au plus bas. Le centre vital s’est puissamment ouvert. J’ai appelé la Mère et Sri Aurobindo et les sensations vitales ont cessé. I y a eu un travail calme de la Force sans réaction sur le centre physique. La force a été ressentie dans les extrémités d’en bas aussi.
Dans un rêve j’ai entendu des chants en l’honneur de Sri aurobindo. Un ardent et sincère appel à Sri Aurobindo s’est élevé de moi et Il est descendu. Une force puissante et formidable est venue à travers le sommet du crâne et est descendue jusqu’au cœur. La Force faisait trembler l’être tout entier. J’étais entièrement conscient pendant cette descente. Après quelque temps j’ai commencé à me demander si j’allais être capable de la contenir plus longtemps et c’est à ce moment la que la force a commencé à se retirer. Je n’ai fait aucun effort pour arrêter ce mouvement et je savais aussi que cella aurait été inutile. La force partit et je me réveillais. Tant que la force était dans mon corps elle lançait des étincelles.
Il y a encore un vide très grand entre la nature terrestre et la divinité. Une longue préparation est encore nécessaire, une vaste paix et purification doit travailler longtemps avant qu’aucune descente permanente ne soit possible.
Ceci est le prélude d’un nouveau chapitre
La nature non éclairée est trop opaque encore pour accommoder le Divin
13 Août
Nos propres idées sur le monde et les autres sont une indication de comment nous sommes ; souvent on trouve dans les autres ce que l’on a soi même.
22 Nov
Il n’y a pas de sécurité à moins d’avoir une confiance absolue dans le Divin. Tout ce qu’il arrive doit être accepté avec gratitude pour le Divin. Le Divin n’est pas un être cruel prenant plaisir à nous infliger des souffrances. Tout le temps Il est en train de préparer à Se manifester de plus en plus à travers nous. Mais nous avons à Lui permettre de le faire.
Le désir de compagnie est une entrave. Eventuellement on perd sa liberté et on devient si lié qu’on peut à peine poursuivre le travail demandé. Les conforts et les joies qu’on en retire ne compensent pas la perte de son indépendance. Ce que l’on recherche toujours c’est l’intimité avec les autres, être un avec les autres, mais nous nous y prenons mal, nous utilisons une manière extérieure. On peut ressentir cette intimité par un élargissement de la conscience et une identification. Alors une réelle intimité et unité sont achevées. La plus profonde et vaste devient la conscience, la plus riche et concrète deviennent l’identification et l’intimité
1952
C’est seulement quand le vital devient très paisible que les idées et pensées n’affectent pas l’être physique
L’ego a beaucoup de déguisements et de muses. Le pire est l’ego spirituel
1 Avril
Aujourd’hui la même force m’a visité encore une fois comme elle l’a fait il y a deux semaines.
Elle est entrée par la tête naturellement et a occupé mon corps tout entier plus correctement le vase vide qu’est mon corps ? Je pouvais sentir la force même au-delà de mon corps
14 Mai
Le plan vital est si attractif qu’il devient la tombe pour beaucoup d’âmes qui aspirent. C’est la zone intermédiaire.
On ne peut faire confiance au vital. Un mental tranquille est un meilleur guide.
11 Juillet
La force est revenue dès que j’ai commencé la concentration. Paix et paix doit être la base solide pour toute action future.
20 Nov
La Force a été là constamment mais cette fois pas comme une grande descente mais comme un simple flot d’en haut pénétrant tout
11 Déc
La force est entrée dans le corps – j’ai senti une douleur insoutenable. Je l’avais déjà ressentie. Cette douleur ou terrible pression parfois semble faire éclater la tête ou exercer une pression formidable contre les portes fermées. Un autre genre de douleur est la sensation de piqûres sur tout le corps.
2 Déc
Pour la première fois, le centre du cœur était entièrement ouvert toute la nuit et le pouvoir au travail pour transformer tous les centres. Cela continue encore
Sans la grâce de Mahalakshmi, les insincérités et désirs les plus subtilement cachés ne pourraient jamais être exposés à la lumière. Des actions qui semblent innocentes ne sont parfois des satisfactions égoïstes sous un très épais masque
O Flamme, O Feu mystique, éclaire chaque recoin de notre être et par tes rayons que la vérité soit connue
3 Déc
Je peux percevoir et sentir une Réalité, une vastitude, une vérité et existence suprême desquels le cosmos est une forme matérielle concrète. Chaque atome contient en lui-même d’autres dimensions au-delà le conception du temps et de l’espace des savants modernes. Chaque atome contient l’Idée Réelle, la puissance absolue, l’omniscience et la parfaite félicité. Dans l’atome et dans la seconde on peut voir la potentialité de l’Infini et de l’Éternel.
Om Douce Mère, Uma, Mahashakti, puisse ma vision de l’Infini et de l’Éternel rester constamment. Puisse ma connaissance être complémenté par un amour aussi pur parce que tout en existence est Toi dans une forme limitée contenant la pleine connaissance, le plein pouvoir, la félicité parfaite. Dans ce monde de relativité, la manifestation sera toujours limitée. Quand la présence de cette vaste réalité et la vérité est nous possède, le cosmos semble un miracle, une merveille, le corps magnifique de l’Être infini. Chaque moment, chaque chose, chaque acte est une révélation. La perception de la signification de l’action, la présence suprême dans les plus petits détails est l’extase divine et portant, tout, pénétrant chaque action c’est Toi, Douce Mère, l’Être suprême.
Que ma vision de Toi augmente et puisse je t’aimer parce que je Te trouve partout.
5 Déc
La plus simple sadhana est de laisser toute responsabilité dans les mains de la Mère. Ne rien demander, absolument rien, ne pas insister sur ses propres idées de yoga comme « Je dois faire cela, je dois avoir ces expériences » etc. .
Souvent avec la tapasya vient un orgueil spirituel, une arrogance aveugle, une demande pour un traitement préférentiel, un complexe de supériorité destructeur qui ultimement tue l’amour dans le cœur. Il ne doit y avoir aucun désir d’être sur le devant. L’ego veut briller avec une robe glorieuse de spiritualité. Il faut être un parmi les autres. Se vanter est le plus grand mauvais goût qui soit. Les aimer et être un avec eux. Ne pas essayer d’être différent et au dessus. Être simple comme un enfant, avoir entière confiance dans la Mère. Se concentrer dans le cœur. Quand l’amour divin vient il montrera comment agir à chaque instant. Quand on est simple, la relation avec le monde est simple, pure et joyeuse.
O Mère j‘ai un aperçu de la soumission totale à Toi sans condition. Puisse je retenir cette conscience de plus en plus jusqu’à ce qu’elle devienne établie en moi.
Il ne doit pas y avoir de compétition dans une communauté. On cherche le Divin pour soi même, pas comme une course à gagner , ou pour être le premier ou briller comme quelqu’un d’exceptionnel parmi la foule d’aspirants médiocres !! Se souvenir que chacun contient en lui
Les infinies possibilités de l’Éternel devrait apporter un changement dans la vision arrogante des choses. Par son propre effort on ne peut pas aller trop loin. Laisser tout au Divin.
Être conscient du Divin dans chacun est la chemin pour sortir de cette misère. Personne n’est petit ou grand. Pour le Jeu, le Divin Se révèle dans d’infinis degrés de variété dans des êtres différents. Tout est son Jeu. Ici Il traîne pour des siècles là Il émerge à la lumière comme une Divinité. Ici Il reste dans l’ombre de l’oubli, là Il avance comme des langues de feu emportant tout devant Lui. Il est la Loi Suprême. Personne ne fait rien, n’achève rien, n’est rien.
9 Déc
De plus en plus le sentiment de liberté absolue vient sur le devant de la conscience. Je n’ai pas de désirs pas d’ambitions presque rien à achever et parfois rien pour me retenir sur cette terre. J’ai perdu tout enthousiasme excessif. Il y a seulement un lien qui parfois rallume mon désir de vivre. De plus en plus je deviens rien, approchant l’absolu Rien. Je n’ai pas d’ambition ici ou après. Je deviens de plus en plus solitaire. Dans ma vaste solitude je vois le travail du Divin, une harmonie, un plan, un jeu. Je le vois se dérouler avec des yeux surpris mais sans passion. Je suis constamment conscient de Cela, l’éternel mystère déployant ses contenus infinis dans le temps et l’espace en même temps.
12 Déc
Mon jeune ami Shankara, Toi pur Buddha et mon révéré Lao Tse, je vous salue. Vous avez montré une libération suprême. Vous avez posé la fondation pour le vaste yoga intégral de Sri Aurobindo. Vous avez prêché la renoncement complet des désirs. Je vous salue pour l’illumination que vous m’avez donnée et pour m’avoir donné l’opportunité de reconnaître le travail immense que vous avez fait. Je suis plein de gratitude envers vous tous qui avez préparé la venue de la Mère.
Je ressens une paix sans désirs en moi. Aussi parfois j’ai un contact avec cet Amour qui ne veut rien en échange et qui existe en soi plein de sa propre félicité. Puisse cet état se développer. Tous désirs personnels et satisfactions vitales sont extrêmement mesquins comparés à la joie de la soumission totale. Soumission totale signifie abandonner ou se débarrasser de tous les petits désirs égoïstes qui empêche l’âme de s’élever et la maintient en esclavage. Quand il n’y a aucun désir et que le cœur est plein de cet Amour c’est un état de libération totale
L’animal dans l’homme est très difficile à transformer. Seule la grâce suprême peut le faire et elle travaille à travers le centre du cœur à travers le psychique.
Je ressens une paix
Je sens que sous peu mon yoga sera repris entièrement par l’Être suprême, la Mère, Mahashakti. Même dans la nuit la plus sombre je sens sa présence rassurante même si pour le moment je suis impuissant devant les pouvoirs des ténèbres.
O Mère un changement suprême est au travail et un entièrement nouveau Niranjan est façonné. Que je sois entièrement sincère. Que je devienne de plus en plus simple, juste sincère, juste véridique, simplement conscient de Toi partout, en tout éternellement.
Mon état intérieur est mon affaire. Personne ne verra ou saura ce que je suis en train de devenir.
La Mère est l’incarnation de la Perfection dans un monde de relativité. Tout ce qu’Elle dit ou fait est un aspect de la Vérité. Toutes ses paroles, même un tout petit fragment sont des paroles de la Suprême Vérité. Chacun de Ses mots, chacune de Ses actions sont une éternité exprimée dans l’infinitésimal. Tout ce qu’Elle fait est pour nous préparer, nous mener à la Lumière. Être rejeté par le Divin, cela n’existe pas parce qu’il n’y a rien qui ne soit le Divin.
1953
11 janvier
Quelqu’un a mis deux grands scorpions sur mes épaules. Je n’ai eu aucune réaction. L’un d’eux m’a piqué au bout des doigts de ma main droite. Aussitôt le poison a commencé à monter et des taches sont apparues sur mon bras droit. Une force avec des élancements continus a commencé de rentrer par là ou le scorpion avait piqué Ma conscience était entraîné de plus en plus profondément jusqu’à ce que j’ai perdu conscience. Quand j’ai repris conscience, la force continuait à entrer dans le corps par le haut de la tête et la sensation était délicieuse.
Quelqu’un me dit que je dois accepter les conditions qui me sont données
26 janvier
Cette nuit la Force est entrée à travers la tête. C’était comme une musique de violon avec lumière et nuances. La force parfois augmentait avec crescendo et diminuait avec diminuendo.
La conscience de la Mère n’est pas encore là dans beaucoup de personnalités de mon être dans les rêves- vital non éclairé
5 février
Dans un rêve je vais recevoir les bénédictions de la mère. Elle me donne une lettre où il y a écrit « Aujourd’hui je vous donne la félicité et la joie dans le travail »
14 Février
Que je sois absolument sincère, Mère
Que je dépende de Toi entièrement et Te laisse toute responsabilité
Que je ne sois pas mu par aucune ambition
21 Février
Que je devienne de plus en plus conscient
Que je ne désire aucune relation vitale avec personne.
S’il Te plait transmue toutes relations fausse en une harmonie divine
Que je n’ai aucune idée d’un éventuel motif ultérieur
Que je sois absolument véridique et tourné vers la lumière
Déverse en moi de plus en plus Ta Force pour que le mensonge soit immédiatement détecté et rejeté
15 Mars
Que je sois absolument sincère et fidèle. Quand on rejette un certain mensonge, le chemin est ouvert pour une autre vérité d’apparaître. Puisse la Force venir dans un torrent si puissant que tout le mensonge soit réduit en poussière. Quand la Force demeure à l’intérieur, rien de mauvais rien de faux ne peut rester longtemps dans l’être
17Mars
Tout ce que la Mère a fait a toujours été quelque chose bien au-delà de mes attentes.
Je dois apprendre à Lui laisser mes soucis et responsabilités .Il faut me concentrer sur la lumière et le pouvoir qui sont là constamment et les laisser travailler.
22Mars
Une grande colonne de Force s’est élevée du centre à la base de la colonne vertébrale. Ce centre est devenu comme un cercle brûlant. Je pouvais sentir mon cœur battre au sommet de ma tête. Cela a continué pour quelque temps.
Je dois penser, agir et me comporter comme si j’étais toujours en présence de la Mère, l’incarnation de la conscience de vérité.
Quand un certain mensonge est rejeté cela rend possible à un autre mensonge de se montrer.
Ce travail de transformation est interminable. A partir de maintenant je dois aspirer de plus en plus et m’abandonner entièrement dans les mains du pouvoir qui travaille pour me changer
Avril
O Mère montre moi tout le mensonge en moi et donne moi le pouvoir de le conquérir et de Te l’offrir pour transformation
4 Avril
La Mère m’a donné une chance unique de développer la vie intérieure. Je ne dois jamais être traître envers Elle sous aucune circonstances. Tout ce qui est contraire à Sa volonté doit être rejeté. Mon bonheur doit dépendre seulement d’Elle. Je ne dois rien accepter ni vouloir qui n’ait sa sanction suprême.
Mère fortifie ma décision de T’être absolument fidèle. Que ta volonté soit faite.
16 Avril
La Force est descendu et j’ai vu la Mère. Elle m’a donné l’impression qu’Elle avait l’aspect de Mahakali.
26 Avril
Le pouvoir a tapé sur ma tête et est entré. Il y a un fréquent courent qui s’élève d’en bas
1 Mai
Le pouvoir a occupé le corps.
21 Mai
Je dois être satisfait avec ce qui m’est donné, n’être attaché à rien, ne poser aucune condition. Plus de pouvoir est requis.
Paix infinie
1 Juin
Pour la première fois, j’ai senti le pouvoir d’offrande de soi. Que je T’offre, O douce Mère, toutes mes pensées et émotions, toutes mes faiblesses ainsi que mes points forts, tout ce que je suis et fais, entièrement, constamment.
15
Je T’offre, Mère, mon bonheur, mon chagrin, mes attachements, mes désirs, mes ambitions, mes faiblesses, toutes mes actions, tout sans réserve.
3 Juin
Que l’offrande soit de plus en plus complète de jour en jour. Deux choses sont nécessaires pour réaliser l’état suprême – aspiration et prière et une très forte volonté allié à une grande humilité
7 Juin
Je sens que je suis né une autre fois.
Je T’offre, O Mère, tout ce que je suis, mes pensées, actions et émotions entièrement à chaque moment.
Paix infinie et joie d’être infinie. Que je ne désire rien d’autre. Que je dépende entièrement de Toi.
L’Amour est la clé suprême de toute connaissance. Il délie les nœuds les plus serrés. Si on déteste quelqu’un, si on est jaloux, si on veut avoir du pouvoir sur quelqu’un cela veut dire qu’on ne l’ aime pas suffisamment, qu’on ne le connaît pas suffisamment.
Tout T’appartient, O Mère.
O Mère montre moi tout ce qui est faux et tordu en moi. Que j’en devienne conscient pour pouvoir Te les offrir.
3 Juillet
Il y a très peu de chose dont je veuille parler. Il n’y a pas beaucoup de problèmes laissés sans solution.
Un Être infini qui surpasse toute conception est tout cet univers, tout ce qui est au-delà et tout ce que nous ne pouvons connaître et tout ce qui restera à jamais inconnaissable.
Chaque atome renferme une infinité. Il n’y a rien que Cela dans ses milliers de modes et de variations. Rien n’arrive qui ne soit permis par Cela. C’est la vérité ultime. L’Un et L’un seul sans second, une existence et vie, une vérité, unité absolue. Comment peut on décrire ? Au moment ou nos voyons l’unité, l’Être , ses infinies multiplicités allant vers l’unité, il n’y a plus de problèmes.
Cela existe toujours. Le mystère de son origine, et comment s’est arrivé restera toujours un mystère.
Chaque moment est une opportunité pour apprendre quelque chose de nouveau.
Il faut laisser la grâce divine travailler en vous. Quand le Divin grandira dans l’être les imperfections tomberont comme on rejette des vêtements d’enfants quand on devient un homme
5 Juillet
Le pouvoir a travaillé continuellement et profondément de la tête au cœur toute la nuit
13 Juillet
La nuit dernière la Force a travaillé à travers le centre du cœur continuellement. Puis des gouttes de lumière d’une pluie fine sont descendues et ont pénétré dans tout l’être. Les forces d’en haut et d’en bas se sont rejointes près des genoux
29 juillet
J’ai vu l’arme formidable de Kali qu’on été en train de forger.
30 Juillet
Ma seule aspiration pour le moment doit être le Divin et le Divin seul. Je ne dois avoir aucun autre désir. Tous les autres désirs amènent des réactions catastrophiques dans l’être qui est ballotté tantôt sur des sommets de joie, tantôt dans des abîmes de désespoir. Le désir doit être déraciné et chassé de tous les recoins de l’être aussi camouflé soit il. Le Divin me guidera à trouver la vraie relation avec le monde.
5 Août
Cette nuit la Force a travaillé très puissamment dans l’être tout entier.
Rester calme tant que la fausse impulsion est là et ne pas agir sous son influence.
7 Août
La Force a travaillé dans tout l’être.
Je veux la libération, la libération intérieure de tout. Je dois plus penser au Divin et me donner à Lui de plus en plus.
O Mère donnez moi l’aspiration la plus pure
12 Août
Dans l’après midi la Force est venue comme une fusée et a pénétré dans tout l’être.
Que je sois libéré intérieurement et concentré sur le Divin.
Je ressens une liberté et un bien être qui sont seulement le prélude à une libération plus complète et à une existence de l’amour divin le plus pur. Le désir même dans sa plus petite forme est la cause de toute souffrance. Il doit être exterminé. Quand on ne désire rien on ne souffre pas des conséquences de ses désirs.
Les coups durs sont très bénéfiques dans la sadhana. Ce sont de bonnes indications sur le chemin de la perfection.
Paix et connaissance doivent être infinies.
Une autre vision est venue, une autre manière de voir dans une autre conscience où tout est beauté-
Mahomet naquit en Arabie mais son intense aspiration de se donner à la Mère Divine n’atteint son but que longtemps après sa mort. Ses disciples envahirent l’Inde par millions comme des vagues d’amour se brisant contre le rocher de la spiritualité de l’Inde, comme des phalènes attirées et aveuglées par l’éclat se jettent contre le foyer de lumière. Quand Mahomet trouva sa place sous le soleil spirituel , quand il fut bien établi sur le sol de l’Inde avec sa modeste offrande de connaissance éternelle s’ajoutant à la réserve de lumière, les Anglais se chargèrent de nous donner notre Jésus bien aimé. Les exploits des anglais ressemblaient au pèlerinage de Jésus lui-même marchant e ville en ville éveillant une Inde moribonde, forçant les esprits à se trouver eux-mêmes et comme résultat il y eut un éveil et une émergence nouvelle de la conscience endormie. Nous voyons Ramakrishna arriver en réponse à cet appel de l’âme. Il montra la synthèse de toutes les religions. Il aspirait à une plus grande réalisation sur terre. Peut être aspirait il à voir la Mère Divine sur terre. Le Seigneur répondit à son cri impératif. Sri Aurobindo arriva et persuada la Mère Divine de se révéler à l’homme. La Mère divine est devant nous. Mais nous êtres humains sommes trop faibles pour rendre grâce à cette suprême bonté. Mais Elle nous comprend et nous presse contre son sein.
18 Oct
Le pouvoir est entré par le centre du cœur. L’Infini me prit dans ses bras. Des nuages dorés magnifiques avant le lever du soleil.
J’ai vu un enfant qui courait avec la lumière intérieure qui sortait de son corps.
12 Déc
Après longtemps je vais noter quelques choses.
Il y a eu un grande tempête dans l’être. Beaucoup de poison est sorti à la surface et après la promesse une paix stable et d’une joie inconditionnelle.
Le pouvoir est venu.
Je ne sens pas le besoin de compagnie pour mon bonheur.
Puis je me remettre de plus en plus entre les mains du Divin et me souvenir tout le temps de la perfection infinie qui se trouve devant moi.
Il y a un pouvoir qui travaille en moi et si je suis sincère bientôt je passerais de l’autre coté de l’ignorance et de la souffrance une fois pour toute. La libération que je recherche parfois au-delà du cosmos arrivera sur terre. Que j’ai une confiance absolue en Toi et que je laisse tout entre Tes mains.
Que j’entende Tes commandes plus clairement et les accepte sans questionner parce qu’elles me mèneront sûrement à la perfection divine et bonheur au-delà de tous doutes et spéculations.
Être absolument sincère.
J’ai vu une lumière aveuglante, promesse d’une conscience plus grande. Qu’on me montre toute ambition, dissimulation, arrogance, orgueil, désirs bref tout le mensonge en moi pour les exposer à la lumière du pouvoir de transformation
1954
2 janvier
Le Pouvoir est venu. L’Infini m’a pris dans ses bras et a percé le crâne et est entré à l’intérieur
3 Janvier
Le massif pouvoir volumineux, épais est descendu et a travaillé dans tout l’être. Je me suis vu pressé dans des passages étroits.
21 Janvier
O Douce Mère du plus tendre amour divin, Épouse de Shiva, Omnipuissante Sadhika, notre refuge ultime, visionnaire de tout le passé, présent et futur, Mère de la lumière dorée, Bien-aimée du Suprême, nous tes enfants T’adorons.
O puissante Mère éternelle de création, préservation et destruction, toujours non manifestée, toujours manifestée, Bien-aimée du suprême, nous Tes enfants nous T’adorons ?
Éternellement occupée à libérer le réfugié et l’humble. Sauveur de toute ignorance et souffrance, O Douce Mère, Bien-aimée du suprême, nous Tes enfants nous T’adorons.
22 janvier
Je passe par une période cruciale dans la sadhana. Un travail puissant de la Force surpassant tout ce que j’ai connu jusqu’à présent est au travail jour et nuit.
Des plus folles pensées et sensations passent à travers mon cerveau comme un train express en même temps que des visites de paix et de pouvoir que je n’avais jamais connu auparavant.
Un amour intense surgit mais est encore mélangé avec les régions non illuminées.
24 janvier
La nuit dernière, le Pouvoir, le tonnerre et les éclairs est venu et a emporté la conscience très profondément à l’intérieur. Je ne me souviens plus combien de temps il est resté. Il y avait un nouvel élément dedans. Je me suis vu comme un autre que moi-même quand l’expérience était en train de se faire. C’est seulement quand je me suis réveillé que j’ai réalisé que c’était moi qui avais eu cette expérience. Avec toutes ces expériences du Divin et sa constante présence en moi et son pouvoir qui travaille en moi, il semble que je n’ai plus aucun désir de vivre et d’agir. Cela a probablement une signification plus profonde dont je ne suis pas encore conscient. Sans la Mère, la vie me semble inutile.
Mais je sais que c’est un prélude à un état d’identification si le décret divin le veut. Un choix m’est présenté. Mais je ne suis pas sure au sujet de l’ultime vérité. Il y a une préparation pour quelque chose, ce que c’est, je ne le comprends pas clairement. Je remets tout aux pieds de la Mère Divine. Puisse t’Elle me donner une commande précise. Je suis content tel que c’est. Je ne veux rien personnellement. Est-ce la bataille finale entre l’ego dévorant et l’esprit ?
Que je Te sois fidèle, Mère. Je suis ignorant, faible, facilement excité. Je suis aussi un visionnaire et aisément emporté par des rêves merveilleux. Enlève s’il Te plait les dernières traces d’ambition ainsi Ta volonté pourra se manifester dans un mental et dans un cœur paisibles et désintéressés.
Je suis comme un cheval qui fonce sur les obstacles. Il y a en moi une libération qui est indépendante des circonstances et je ne peux plus jamais la perdre. Cette partie a peur des responsabilités et impositions. O Mère, Tu m’as amené si loin et je suis sure que Tu ne me laisseras pas dans l’impasse pour longtemps. Que mon aspiration soit pure et simple. J’essaierai d’obéir à Ta commande autant qu’il m’est possible. Je n’ai pas une très grande opinion de moi-même mais quand la sanction vient de Toi rien ne me semble impossible. Tu as été exceptionnellement bonne envers moi. Puis je avoir cet amour pour Toi en toute chose.
26 Janvier
La Force est entrée dans l’être comme un frais courant.
27 janvier
L’amour divin ne peut se manifester pour accomplir son travail de purification tant qu’il y a l’idée de plaisir au-dedans, aussi subtil que ce soit.
La Shakti divine seule peut tout changer en pureté et beauté
29 Janvier
Le pouvoir et la force ont travaillé constamment toute la nuit. La brise fraîche descendant d’en haut. O Mère que je sois absolument fidèle.
La Mère Divine m’a envoyé une rose par l’un de Ses enfants.
4 février
O Niranjan, souviens toi de la Mère aimante, la Mère universelle et de Son sacrifice d’amour, Sa complète immolation. Tu dois être son vrai fils. O Mère que la misère et la souffrance universelle viennent et choisissent mon cœur comme leur demeure. O Mère infinie descend en moi avec Ton infinie amour et compassion.
Que je ne recherche aucun bonheur personnel qui me ferait oublier ma mission et le travail. Que j’ai une simple sincérité et une intense aspiration.
Dans un rêve j’ai vu Durga avec tous ses enfants, Shiva et le lion dans ma maison
19
9 Février
La Force est descendue cette nuit. Le pouvoir habituel travaille constamment pendant le jour
Et spécialement la nuit.
29 Mars
Tant que je suis attaché à un être humain l’union avec le Divin est impossible
30 Mars
Les parties non éclairées de l’être ont été constamment rappelées de leur inefficacité imperfection. Leur satisfaction apporte un désordre et une descente de la conscience. Les habitudes du passé doivent céder la place aux habitudes de l’Esprit. Une joie calme et permanente est mille fois supérieure à une effervescence momentanée.
23 Avril
La nuit dernière, il y a eu un travail puissant dans l’adhara. La Force torrentielle est revenue après très longtemps.
Une concentration constante du mental, vital et physique ouvrira la vision d’une splendeur spirituel devant mes yeux.
2 Mai
Seule une aspiration constante apportera une lumière plus grande et une guidance. La Force est venue comme une pluie très puissante inondant tout le système des pieds à la tête. Les rêves sont variés et là un progrès a été fait. La conscience ne descend plus aux niveaux animaux quoique l’enveloppe vitale soit encore faible.
4 Mai
Les désirs et instincts humains sont très bien pour les êtres humains à leur niveau mais on doit les laisser derrière soi si on aspire à surpasser son humanité.
Le flot contant d’idées hypothétiques subconscientes qui passent à travers le mental vital imaginatif doit être orienté proprement. Chaque cas doit être vu par la plus grande lumière possible en soi. Toutes les choses humaines seront décidées dans un esprit surhumain et élevées à leur divinité. Une fois que cette habitude automatique de faire et d’agir de la plus haute conscience remplace le procédé ambiguë et périlleux du raisonnement humain et d’une mensongère justification pour ses faiblesses, un grand avantage est gagné. L’humain est humain et est bon pour les êtres humains mais on doit l’abandonner sans merci.
5 Mai
La Force est entrée et m’a emporté avec une vitesse vertigineuse à des hauteurs inconnues et m’a ramené en bas dans les profondeurs avec une grande rapidité. J’étais conscient tout le temps. Il y avait une lumière dense, compacte autour de moi tout le temps, la lumière et la force de la Mère.
Quelqu’un soutenait mes pieds des deux mains avec grande tendresse. J’ai remercié la Mère d’un cœur très sincère.
O Mère, où que je sois que je pense et agisse selon ma conscience la plus haute. L’humain doit être laissé derrière sans merci et le divin donné une chance de prendre la place.
15 Mai
Parfois j’ai un avant goût d’un bonheur et d’une paix libres de tout désir et demandes. Le Pouvoir qui est au travail dissoudra lentement les avidités récalcitrantes. Ce n’est pas le Divin qui nous abandonne mais nous qui Le trompons tout le temps
Peu à peu mes faiblesses partiront et j’émergerais dans une atmosphère plus libre.
Que je sois absolument sincère dans tous mes mouvements dans l’éveil et dans le sommeil.
Toujours agir et vivre selon le plus haut idéal ne doit pas seulement devenir une loi de l’être mais un automatique réflexe jusqu’aux régions du subconscient.
Tous les désirs doivent être offerts au Divin pour que Son feu puisse les brûler et les détruire complètement
30 Mai
Aujourd’hui il me semble que je peux laisser tout derrière et commencer une nouvelle vie.
La Mère a été très bonne envers moi. J’ai senti que la Mère du Monde se trouvait devant moi, ma Mahakali bien aimée. La Mère m’a spécialement donné « Énergie tournée vers le Divin » comme un remède à mes faiblesses. Elle m’a aussi donné le livre « La Conscience Divine »
Je dois être très vigilant lorsque je parle. Je dois écouter la force intérieure, autrement il y a le danger de perdre la discrimination. La sincérité est le seul moyen
14 juin
Quoiqu’il arrive on doit appeler constamment la Force divine pour purifier l’être. Une constante aspiration pour la paix et encore plus de paix jusqu’à ce que les mouvements hostiles simplement disparaissent. Une aspiration sans faille et écouter la voix intérieure dans les plus petits détails, ne pas chercher sa propre satisfaction, cela repousse l’ananda divin.
23 Juin
Comment entrer dans le silence, le Satchidananda – le corps doit être complètement relaxé, le vital endormi, le mental endormi et alors se concentrer jusqu’à ce que l’on passe d’état en état, jusqu’à ce qu’on aille au-delà de la forme dans le Silence. Une pratique constante de la concentration peut rendre le passage conscient. Il y a une région entre le physique subtil et le vital matériel qui n’est pas très conscient et on doit y passer ce qui fait la différence dans la traduction entre la conscience extérieure et la conscience dans les plans subtils. La Mère a dit qu’Elle avait pris 6 mois d’effort pour illuminer cette région.
Aussi quand on entre dans le Silence et quand on en revient, toutes les difficultés semblent s’évaporer immédiatement
9 juillet
Se tourner entièrement vers le Divin sans demandes et conditions est la clef qui ouvrira les portes cachées de la connaissance. Toute révolte et dépression viennent du vital le plus bas. Même si on est plein d’une noire fureur la seule chose nécessaire est de s’asseoir et appeler le a grâce divine pour qu’elle la disperse.
11 Juillet
Tant qu’il y a le moindre désir, révolte, dépression, pensées mauvaises, manque de confiance en la Mère cela indique seulement que la vérité atteinte n’est pas parfaite. Un effort plus concentré pour une vérité plus intégrale est nécessaire. On doit atteindre la vérité absolument même s’il faut par un effort très long et prolongé.
Combattre sa propre nature non transformée avec l’aide du Divin est une nécessité absolue et apporte à chaque moment la joie profonde de la victoire.
12 Juillet
La nuit, cette Force spéciale a inondé tout l’être et pendant très longtemps. Un merveilleux travail a commencé et je sens que beaucoup de mes difficultés vont disparaître à jamais.
Il y a trois choses qui gâchent la sincérité de l’aspiration- un attachement, une ambition, une attraction. Mais la grâce divine les brûlera bientôt et j’aurais alors une aspiration constante sans demandes personnelles et sans aucune tache d’ignorance.
Une simple aspiration constante pour la Mère et la vérité pendant l’éveil et pendant le sommeil doit remplacer tout effort et lutte égoïste
**************

This post is also available in: Anglais