L’Amour de la Mère Divine

L’Amour de la Mère Divine

Mère divine, remplis mon être de Ton amour
Seul ton amour peut reconnaître le Seigneur dans tous les êtres et choses.
Quand ton amour remplit mon cœur, mental et âme
Il n’y a plus d’étranger nulle part, tous sont mes frères et sœurs.
Quand Ton amour déborde et inonde mon âme, inonde le monde
L’univers familier disparaît comme la brume devant le soleil.
Tout devient doré, la substance de Dieu inépuisable, vivante, palpitante
Un océan infini de félicité lumineuse, un carnaval sans fin d’êtres divins
Qui jouent et dansent comme des vagues innombrables
Changeant constamment pourtant toujours le même Mystère impénétrable.

Dieu sur la terre, Dieu dans l’eau, Dieu dans le feu, Dieu dans le ciel
Dieu dans les étoiles et les galaxies, Dieu dans l’univers et au-delà.
Il n’y a rien, personne nulle part excepté le Seigneur Suprême.
Né, non né, mort et disparu, tous sont à jamais en Dieu.
Derrière le voile, le temps familier et l’espace perdent leur réalité.
Il y a une seule vibration, originelle, infinie, éternelle, inscrutable.
Le monde de souffrance et d’obscurité, de luttes et de batailles
Perd son horreur, son absurdité monstrueuse, sa cruelle fatalité.
Dieu avec un masque sur Son visage joue un jeu fou et dangereux.
Il est un atome, il est une étoile. Comme une bactérie dans un bol de soupe
Il a multiplié et colonisé l’espace sans borne.
Tout est relatif dans une réalité sans temps ni espace, dans le corps de Dieu.
Cet univers sans borne avec un diamètre d’un billion d‘années lumière
Ou plus encore est il aussi grand qu’un œuf ou peut être plus petit ?
Qui sait ! Dans ce changement perpétuel, Dieu est le facteur constant.
Quand Ton amour remplit mes yeux, oreilles, mental et tous mes sens
Je cesse d’exister ou bien je pourrais être n’importe qui,
Cela ne fait pas de différence.

Il y a seulement une seule Divinité infinie contenant tout.
Ton amour libèrera toutes les sources enterrées.
O Mère Divine, Ton amour est notre pouvoir souverain,
La Lumière qui nous guide

****

poème Niranjan Guha Roy
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.