L’objet du yoga

L’objet du yoga

Notre but est d’entrer en contact avec la conscience divine, la conscience de vérité spirituelle bien en delà de la pensée humaine. Dans la conscience divine il n’y a plus de confusion, pas de souffrance .On voit la réalité divine, le Divin qui est tout, en tout, au-delà de tout.
Il est la paix, la lumière infaillible, l’unité, l’harmonie, la force absolue qui manifeste progressivement sa conscience, sa félicité dans l’univers, dans les êtres vivants à une échelle ascendante par une évolution prévue.
L’homme mental, le penseur ne peut pas être le sommet de cette ascension. Il est incapable de résoudre ses problèmes personnels si complexes et encore moins peut-il résoudre les problèmes innombrables de la race.
Sri Aurobindo et la Mère sont venus sur terre est venu nous dire que l’homme serait dépassé par l’être divin qui incarnerait la vérité divine, la conscience spirituelle supramentale et pour inaugurer l’évolution gnostique. Ils ont quitté leur corps, mais leur présence spirituelle dynamique est constante.
Seulement ceux qui brûlent d’une aspiration ardente pour appartenir au Divin, qui sont prêts à tout lâcher pour trouver la vérité divine, le Divin, qui ont une détermination inébranlable de se soumettre à la Mère éternelle, qui ont été préparés par une longue évolution spirituelle dans les vies passées, ou bien ceux qui sentent un appel irrésistible du Seigneur de beauté, de félicité, et encore ceux qui sont touchés par la grâce peuvent faire ce yoga intégral.
L’objet du yoga n’est pas l’abandon de la vie, de la terre, du monde des hommes, mais de se concentrer, de découvrir le Divin dans le cœur mystique, et puis sans se décourager d’entreprendre l’escalade longue, escarpée et difficile.
Aidé et soutenu par la Mère Divine, après des années d’effort, lentement on émerge dans la vérité, la lumière sans ombre, la paix, l’harmonie, la béatitude. On devient un trait d’union vivant entre le ciel et la terre,un émetteur des ondes de paix, d’unité, de beauté, de félicité divine, un phare rassurant sur la mer agitée de la vie, un espoir pour les marins.

****

Niranjan Guha Roy 1996

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.