La Force Divine

danse Hail to Thee

La Force Divine

Salut à Toi, bienfaisante Force Divine, pluie propice,
Ta fontaine de joie radieuse, Tes éclairs de lumineuse énergie
Tombent sur les champs en prière, sur les lianes et les vignes recroquevillées,
Sur les bosquets et les arbres calcinés, les temples en ruine
Sur les pierres et les galets et les pentes rocailleuses
Sur les faibles espoirs et le ruban argenté d’un ruisseau asséché
Sur les tournesols penchés las de devoir rester droits trop longtemps.

Salut à Toi, rivière de Paix, cascade de silence
Les tribus migratoires traversant le désert, les oiseaux en vol,
Les champs de mais tourmentés s’abreuvent par des millions de lèvres
Au torrent purifiant de ta félicité limpide.
Étouffées par tes baisers les feuilles tremblent dans une muette extase.
Les roses sauvages boivent avidement
Puis recouvrent les champs plus vite que les herbes.
La mousse verte caresse les pierres d’une tendresse de velours
La sauvagerie se transforme en une fervente prière par une goutte de ta grâce.
Le lotus lève sa tête à travers la boue devenue un étang turquoise.
Bénédictions des dieux invisibles, miel des îles émeraude des mers bleues
De folles gouttes légères et épaisses, vin de feu étincelant
Morsures de scorpion de flamme liquide
Véhémence de l’Esprit, délégué de l’infini, flèches acérées de lumière
Lévriers cherchant sans répit les instants brutaux afin de tuer
Parfum céleste remplissant la nef intérieure avec la pureté de l’encens.

O Force
Apporte ton rapide et violent courant d’extase divine sans merci
Averses aveuglantes, ouragans rugissant, vagues hautes comme des montagnes
Coups de foudre lumineux transperçant les tours de la nuit
Fait éclater la vaine gloire de l’illusion d’une existence indépendante
O Amant passionné
Serre ton amante dans une étreinte d’airain plus douce que la mort
Emporte la pour voyage de noce dans des dimensions brillantes
Surchargées de lumière condensée
Descendez
O torrents écumants bleus, verts, orange, roses et violets

*****
Poème et photographie Niranjan Guha Roy

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.