La Montagne d’argile blanche

La Montagne d’argile blanche

Le monde va dans sa ronde autour du soleil
Et laisse derrière lui un monde englouti dans des souvenirs doux amers.
Chaque jour on s’éveille avec des douleurs atroces pour tout ce qui a disparu à jamais.
Chaque événement, chaque personne laisse une épine enfoncée dans la chaire.
Ce qui est perdu a disparu à tout jamais dans le gouffre sans fond du Temps.
L’homme essaie de combler la perte du monde à chaque instant
Par des aventures insensées – on se noie dans le vin,
On se pend, incapable de supporter la disparition d’un être cher.
Le Temps avec son panier amène des fruits doux amers, des aventures exotiques,
Un moment d’amour brûlant pour nous faire oublier
La douleur de ses épines enfoncées dans la chaire.
Où va-t-on ?
A un moment donné, pour quelques secondes, on est à la crête d’une vague enivrée,
L’instant d’après on est englouti dans des ténèbres macabres
Qui nous écrasent en bouillie.
Est-ce qu’on vit, est ce qu’on est mort ?
C’est le Néant qui nous avale.
Il n’existe rien, ni le passé, ni le présent, l’avenir n’a pas le droit d’y entrer.
Silence !

Une lueur d’espoir naît dans cette grisaille,
La Douce Mère souffle d’une voix enchantée.
C’est comme un baume qui soulage mille blessures dans la chaire et dans l’âme.

O Voyageur de l’éternité pourquoi pleures tu pour des vases cassés, perdus a tout jamais
Regarde autour de toi, il y a des montagnes d’argile blanche.
Regarde le Potier magicien qui produit à chaque instant de nouveaux vases
De porcelaine, de nouvelles merveilles fascinantes, plus éblouissantes
Que les anciens vases cassés, perdus, détruits.
Tout est là à jamais ! Voici la montagne d’argile blanche,
Si tu veux, viens avec moi dans mon atelier.
Je t’apprendrais comment faire de nouveaux vases de porcelaine,
Et à les remplir avec le Nectar qui attend dans mes caves inépuisables.
Fais des vases, remplis les de nectar immortel.
Les gens sont tristes et malheureux, s’ils viennent frapper à ta porte
Guéris leur maladie profonde, retire les épines enfoncées dans leur chaire
Donne leur à boire ce Nectar d’immortalité qui dévoile la Divinité
Suprême et souriante qui habite le cœur mystique au tréfonds de nous même.
Au fur et à mesure que la Divinité intérieure se montrerait dans la vie du corps
La souffrance disparaîtra à jamais remplacée par la joie des immortels.
Guéris les, amène un rayon de soleil doré de l’éternité dans leur âme.

****

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.