La note fondamentale

A un ami

Une grande symphonie est jouée par une centaine ou plus de musiciens dirigés par le directeur. Chaque musicien a sa partition pour son instrument. Tout le monde ne joue pas la même note au même moment. Aussi tous les instruments ne jouent pas tout le temps non plus. La science de la musique est basée sur l’harmonie des notes et des timbres des différents instruments. Mais ce qui unit vraiment tous les musiciens est la note fondamentale – La. Tous les instruments sont accordés au La d’une fréquence fixe. Si les instruments n’étaient accordés à la fréquence fixe, le résultat ne serait pas une harmonie, mais une cacophonie, des sons discordants, un bruit pénible. C’est la même chose avec le piano. Pour faire de la bonne musique, le piano doit être bien accordé par un spécialiste. Notre être, le corps, pourrait bien être comparé à un piano mal accordé. La preuve ? On n’est pas toujours dans un état de béatitude, loin de là. Si l’on observe attentivement notre état psychologique, il est en changement perpétuel comme le ciel de la Bretagne, soleil, orage, chaud, froid, pluie, vent, nuages hauts, nuages bas, tantôt clair, tantôt sombre. C’est notre état naturel, totalement imprévisible. Dieu sait comment va réagir au petit déjeuner mon mari ou ma femme suivant le cas ? On essaie d’accorder notre piano mais les cordes tendues se relâchent sans avertir et c’est la catastrophe. Toutes les bonnes résolutions sont emportées par une bouffée de vent occasionnel. Notre piano a-t-il jamais été bien accordé ? Par notre éducation, la tradition familiale, la diplomatie, les arts de tromperie et l’hypocrisie, il faut dire aussi par la bonté, la sympathie, nous essayons de colmater la brèche de notre conscience rarement au repos. L’hypertension, l’insomnie, le volcan en sourdine, le désespoir, la grève, le divorce, la violence, le suicide, la guerre, le disco, la folie – voilà ce qu’amène le piano mal accordé. On est encore un peu loin d’avoir une société symphonique. Les pianos accordés sont déjà si rares. Mais comment accorder notre piano qui est dans un état lamentable! Peut-être un spécialiste pourrait vous dire si c’est réparable. Et encore est-ce que vous aurez la patience, l’endurance, la sincérité et surtout une volonté inflexible d’être bien accordé, de respecter la note fondamentale ?
****
Niranjan Guha Roy 2000

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.