La Volonté Divine et l’Amour Divin

Niranjan Guha Roy 1975

La Volonté Divine et l’Amour Divin

Comme notre soumission s’approfondit et les dernières traces de l’ego disparaissent, une union de plus grande en plus grande avec le Divin s’ accomplit, accompagnée par une possession de plus en plus grande de l’être par les pouvoirs sublimes de la conscience divine. La vision d’unité, d’union absolue, de l’Être divin, un, éternel, infini devient stable, permanente et grandit continuellement en intensité. Cette vision est le pouvoir d’unité, la puissance de l’Amour suprême, qui perçoit tout comme Lui, comme l’Existence unique et la substance de l’Être. Ce pouvoir suprême d’Amour apporte une pression énorme, une obligation, nécessité et besoin organique sur tous les éléments de l’univers pour s’unir, devenir un et exprimer l’unité. Le pouvoir de cette force d’Amour est irrésistible, invincible, son action est un décret irréversible. Les résultats sont des marches menant à l’unité et chaque marche est irrévocable dans la vision divine. Puisque l’unité est l’essence même de la manifestation, la réalisation de cette unité est seulement un processus joyeux et inévitable. La vision de Dieu est la vision de cette unité totale dont la substance même est la félicité. L’Amour suprême ou le pouvoir d’unité est la félicité suprême dans le monde. Au milieu de l’ignorance, sa manifestation sur terre contraindra tous les éléments à s’unir par attraction, nécessité, obligation ou par choix conscient en s’éveillant à la réalité spirituelle. Devenir les centres de manifestation de ce pouvoir suprême d’amour est la condition sine qua non, la clef d’une nouvelle création – la vie divine sur la terre. La volonté divine est la loi suprême d’Amour.
Comme notre soumission touchera à la perfection même sans qu’elle soit encore absolue un voile est soulevé de notre conscience comme un mouvement suprême, comme un merveilleux cadeau du ciel. C’est ce voile d’ignorance qui a tenu caché jusqu’à présent le visage de vérité, dans les mots de Sri Aurobindo « tout est maintenant Dieu et le Ciel. » Le Suprême s’est révélé à notre âme. Tout que nous voyons, sentons, percevons, saisissons avec notre pensée, dans le silence de notre âme, tout est vraiment suprêmement l’Être conscient, sa substance éternelle, infinie. L’océan sans limite d’un Être et Existence conscient, illimité. Le voile qui défigure les noms et les formes, le voile qui déforme les sentiments, sensations, pensées et perceptions est graduellement retiré de notre âme. Il n’y a plus que l’Océan infini et nous-mêmes comme des gouttes d’eau magiques au sein de l’océan, indivisiblement un avec l’Océan mais pourtant prenant plaisir à une existence personnelle fictive. Une cellule un avec le corps pourtant regardant avec joie l’unité illimitée d’un petit coin de l’infini. Tout est en vérité Brahman. Partout où nous tournons nos yeux, dans toutes formes, objets et mouvements, dans tous les événements et circonstances, nous rencontrons l’Éternel. Nous sommes délivrés de l’ignorance, l’obscurité et la souffrance infinie, une fois pour toutes. Nous vivons constamment en sa présence par tout, malgré tout, au-delà de tout, jusqu’à ce que rien ne soit laissé dans notre conscience qui ne soit divin, qui ne voit pas tout comme divin. Nous vivons constamment en sa présence dans l’union avec la Conscience de la Mère Suprême et grandissons de plus en plus, infiniment prenant de plus en plus conscience du Divin et de son infinité insondable.
******
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.