Poème Niranjan Guha Roy
Deux étoiles géantes ont frôlé la terre pendant un siècle, irradié tout ce qui existe,
Soulevé des ouragans, des vagues hautes comme la montagne, balayé les continents, Apaisé la folie des hommes, élargi l’esprit étroit, affranchi l’âme de la terre,
Semé les grains d’or dans les cœurs qui aspirent.
La nuit douloureuse interminable de mensonge s’achève.
Un soleil nouveau apparaît au ciel de l’âme qui brille toujours, qui ne se couche jamais.
La terre est maintenant recouverte de leur poussière dorée, radieuse.
La Mère est toujours présente, souriante devant l’âme éveillée.
******