Le vrai remède à l’intolérance

Le Vrai Remède à l’Intolérance

Si nous regardons le monde de près, nous découvrons une intolérance omniprésente dans la conscience humaine. L’homme ne peut pas supporter, accepter la différence. C’est pourquoi il y a eu d’innombrables tentatives, à toutes les époques, partout dans le monde de créer une unité durable. Jusqu’à nos jours, une vraie unité n’existe nulle part. On a essayé d’obtenir l’unité en imposant, à toute une communauté, nation ou peuple, l’uniformité, ou bien une seule idée, un seul régime. Le système politique, religieux ou culturel nous montre le triste manque d’une vraie unité durable dans toute la société humaine. Là où il y a une certaine tolérance, une générosité dues à un éveil de conscience d’une intelligence supérieure, il y a une unité apparente qui risque de disparaître à tous moments. Ce n’est pas la vraie unité.
Si nous regardons le monde et les pays, nous trouvons que cette intolérance est la cause principale de toutes souffrances, tous conflits et guerres interminables. L’homme est fondamentalement un être égocentrique, un penseur qui porte en lui l’animal, son ancêtre. Peut-être peut-on citer le cas de l’Inde où, dans le monde actuel, il y a une certaine tolérance générale introuvable ailleurs, mais c’est loin encore d’être parfait. Les sages spirituels de l’Inde avaient trouvé, il y a des millénaires que si l’homme pouvait découvrir le Divin en lui-même, dans ses profondeurs, dans l’âme mystique du coeur ou bien au dessus de la tête, dans les régions spirituelles supérieures, alors, il verra le Divin en chacun et tous. Il verra que le monde est une manifestation progressive du Divin transcendant. Le Divin est dans chaque être mais Il n’est pas également manifesté dans chacun. Celui qui a cette vision du Divin, un peu manifesté ici, un peu voilé ou déformé là, qui a la vision du Divin partout dans tous les êtres, devient compréhensif et charitable envers le monde entier. Il sera alors libre de la moindre trace d’intolérance envers qui que ce soit. Mais cela ne veut pas dire qu’il perd la clarté de la vision ni qu’il donne valeur égale aux chevaux de course et aux ânes. Il n’essaiera jamais d’imposer un régime non éclairé, égalitaire, uniforme à tout le monde. Il est l’ami de tout le monde. Il met la vache dans l’étable avec du foin. un coussin près de sa chaise pour le chat… C’est cela que les politiciens, les grands penseurs et les religieux n’arrivent pas à saisir.
On dit, partout dans le monde, c’est un homme de coeur, c’est une femme de coeur : cela vient de la connaissance occulte qu’il y a chez tous les êtres humains, dans le lotus mystique du coeur, la présence divine, la suprême bonté, l’unité indivisible. Au fur et à mesure que les hommes trouveront leur âme intérieure et que la divinité intérieure se manifestera dans notre vie, tout changerait. Au lieu de la guerre, nous aurons les galas.

Prions pour que la Mère Divine s’éveille sans tarder dans beaucoup de coeurs. Ainsi, chez un petit nombre d’individus, l’intolérance disparaîtra à jamais et l’Amour Divin naîtra dans l’humanité.
****
Niranjan Guha Roy
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.