Suivre son âme

hppg001Parfois il arrive que nous passions par un grand réajustement dans la conscience, quelque chose émerge en nous qui est naturellement en contradiction avec tout ce qu’on a été et avec ce qu’est encore notre être physique avec son mental, vital et corps de ce moment. Cette transition est très pénible et difficile parce que tels que nous sommes faits, notre mental et sa logique n’accepteront pas la lumière intérieure. Le vital refusera obstinément tout changement, toute diminution de ses désirs, le corps est d’habitude trop inerte pour suivre un changement.Nous ne pouvons espérer atteindre une soumission complète en un jour ou deux. Il faut parfois toute une vie pour être entièrement sous l’influence du Divin. Mais ce qu’on peut achever rapidement est l’acceptation du fait que l’attitude de soumission est le premier principe et la base de la vie spirituelle. La soumission peut commencer en réalité quand nous devenons conscients de l’élément divin en nous. Cet être divin est toujours en état de soumission et d’aspiration pour une lumière et une conscience plus grandes. Toutes nos pensées, idées et spéculations, tous nos sentiments, passions, sensations, et activités du corps doivent être exposés à la lumière de l’âme. Cela doit devenir une habitude constante et en même temps on doit accepter de plus en plus la guidance et l’illumination de l’âme.

Il y a quelque chose d’important. Du moment où nous avons décidé de suivre notre âme, de nous donner au Divin, une force divine très dynamique, Shakti, la Force Mère, devient directement opérationnelle dans notre vie. Nous pouvons devenir conscients de cette force, ce pouvoir, cette lumière comme la Mère divine Elle-même d’une manière très spéciale et personnelle. Une fois que ce contact intérieur est établi alors nous sommes en chemin. Le progrès est constant et le temps devient un facteur relatif. Nous devons avoir foi dans notre destinée spirituelle. Il faut aspirer et prier la Mère pour son aide et soutien. Le mantra, répétition du Nom avec amour et concentration a un effet bénéfique sur les cellules du corps, sur la forme matérielle de notre existence. On peut même le répéter cinq cent à mille fois. Quand nous sommes en difficulté répétons le mantra, n’importe quel nom qui nous vienne à l’esprit naturellement, cela établira et renforcera le contact. Ce sera notre communication intime entre nous et le Divin.
Vivre dans la présence de la Mère Divine, vivre dans la conscience de la Mère Divine, vivre dans l’être de la Mère Divine est le but et la réalisation.

L’âme doit être notre guide

Niranjan Guha Roy