L’évolution

Motherland – Juin/27/05
L’évolution

L’homme, un être mental est apparu il y a 4, 5 millions d’années mais le mental n’a pas été capable de transformer l’animal qui est si dominant dans notre conscience. Il est toujours présent dans la vie de l’homme et sa domination diffère de race en race. Dans certaines sa domination est complète et le mental n’a pas d’effet dans la vie . Quand le mental s’est développé avec une force plus grande , malgré tout son pouvoir il n’a pas été capable de contrôler l’animal. Le monde animal n’a jamais été vaincu ou transformé, au mieux il est resté inerte et à la moindre occasion est sorti avec toute sa fureur. Là où le mental est à peine développé, il n’y a presque aucun élément pour contrôler l’animal violent. Les religions développées par le mental de l’homme n’ont pu éliminer la violence de l’animal enraciné dans les cellules mêmes de notre corps. Avec l’apparition de la spiritualité comme en Chine ou l’Inde, au Moyen-Orient et en Europe il y a eu un grand effort pour contrôler et domestiquer l’animal, mais en vain. L’animal est resté entièrement vivant derrière la surface. Avec le développement des êtres mentaux l’élément psychique submergé dans la conscience a commencé à apparaître graduellement ici et là dans des pays et des époques différents. Avec l’éveil du psychique il y a eu pour la première fois le commencement d’un contrôle de l’animal dans l’homme mais le développement du psychique dans l’homme est très lent et son pouvoir pas encore assez fort pour dominer entièrement l’animal. Chaque fois qu’il y a eu une petite apparition du psychique dans la vie des hommes, ils ont essayé de former leurs propres communautés entourés et menacés qu’ils étaient par l’homme mental. La conscience psychique affecte seulement encore une très petite minorité. C’est pourquoi depuis âges les êtres qui ont pris conscience de la présence psychique en eux se sont éloignés du flot principal et ont essayé de créer des communautés isolées spirituelles mais le pouvoir de l’animal dans l’homme est resté invaincu. Sri Aurobindo et la Mère ont fait descendre la conscience supramentale divine dans l’évolution de la terre qui seulement a le pouvoir de dominer et transformer l’animal original en nous. La difficulté principale est que cette nouvelle conscience est beaucoup trop forte, presque fatale pour les corps faibles et fragiles de l’homme. Le moindre contact avec elle produit l’effet d’une explosion, la constitution d’homme peut à peine la supporter. Le corps humain est incapable de recevoir l’afflux de la force et de la lumière supramentales sans être endommagé ou ruiné. Ainsi il y doit avoir une très longue préparation pour recevoir la lumière et le pouvoir de la Mahashakti supramentale. Sri Aurobindo et la Mère ont commencé ce nouveau mouvement formidable de révolution dans l’évolution de la terre. L’apparition de la conscience supramentale même dans une poignée d’âmes très développées ouvrira les possibilités pour l’apparition d’une race divine sur la terre. Aucun travail, aucun homme ne peut se transformer. Comme la présence de la Mère Divine dans l’être psychique apparaîtra de plus en plus, Elle transformera le mental, la conscience vitale et physique. Une nouvelle race apparaîtra sur la scène de la terre qui est encore dominée pratiquement seulement par le mental, vital , animal.

Quand l’homme est d’abord apparu sur terre les animaux la dominaient presque entièrement mais graduellement il a appris à se protéger lui même et sa communauté. Il a pris une longue période de temps pour dominer et éliminer les animaux dangereux pour son existence.
Comment survivre dans un monde humain si cruel, violent, hostile, dangereux? Les pionniers doivent vivre en union avec la Mère Divine dans le centre psychique de leur être et être entièrement guidé par Elle. Comme Sri Aurobindo le dit à moins qu’il n’y ait une purification totale irrévocable, rien n’est accompli. Un caillou peut abattre l’édifice entier si la moindre trace de monde animal reste dans le chercheur. Une égalité comme un rocher basée sur la paix, l’harmonie et la vision de l’Un, le Divin dans toute l’existence doit être la base de sa conscience.
Niranjan Guha Roy
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.