Nous voulons être Tes serviteurs simples, humbles, sincères et fidèles. Remplis nous de Ton amour divin qui T’aime Toi dans tous les êtres.

Quand on ressent une profonde gratitude pour le Divin, alors c’est le signe que la Grâce est toujours avec nous.

Quand il ne nous manque rien, quand on n’a besoin de rien et qu’on est entièrement satisfait par la présence lumineuse béatifique de la Mère dans le cœur, alors commence la Vie divine bien au dessus de la vie humaine.

Aucun yoga n’est possible sans la perception de la Réalité suprême, la Shakti divine derrière l’univers matériel visible.

L’homme penseur, intellectuel, diviseur doit disparaître pour qu’il puisse devenir un être vaste, immense qui exprime l’Amour universel, qui adore, aime le Divin dans toute la création, toutes les créatures.

 O Mère Anandamayi, sois la bienvenue, toujours la bienvenue. Transforme nos pensées par ta douceur

La Mère veut créer une communauté consciente de Dieu pour manifester la nouvelle race divine sur terre.

Cette nuit il y a eu une silencieuse révolution spirituelle. Nous étions dans la maison de Dieu. Il y avait beaucoup de gens avec nous. Toutes les choses et objets traditionnels furent jetés. Cela semblait un mouvement très vaste. Tout cela se passait dans le silence et l’harmonie. C’était un changement vaste, extraordinaire. Il y avait une collaboration complète entre tous les êtres présents.

Créer une nouvelle vie sur terre, une vie libre d’obscurité et de lutte, de maladie et de souffrance et  d’égoïsme désastreux. Une vie illuminée par Son amour, beauté et harmonie.

Nous vivons dans l’illusion d’être des créateurs, les pouvoirs qui décident de la destinée du monde. Mais en fait nous ne pouvons pas bouger le petit doigt sans Son aide pleine d’amour.

Cette nuit j’étais avec la Mère. Je Lui disais que je ne désirais rien, aucun pouvoir. Que je voulais seulement être avec Elle, à Son service. La Mère m’a dit « Tout est Moi-même. Il n’y a rien ici ou ailleurs qui ne soit pas Moi – même, ma propre substance de toute éternité. Tu es fait de Ma propre substance. Je suis toi-même et tu es Moi et Je suis en toi de toute éternité dans la vie et la mort. Regarde moi, aime Moi, Moi seule, ta Mère qui t’aime, qui te chérit, qui t’éveille lentement à la conscience suprême de Moi-même. Ne M’oublie jamais pour un instant. Je suis partout égale. C’est Moi qui créerait la nouvelle vie quand tout en toi me permettra de vivre et d’agir en toi. Il faut être tranquille, aussi tranquille que possible et Me laisser élaborer Mon action. » Mes Bénédictions sont toujours avec vous.

Le Divin est le Tout. Il n’y a rien en dehors du Divin. Il n’est pas un monstre. Il prépare la matière pour manifester l’Ananda Divin. La matière ne répond pas encore mais un jour elle pourra manifester la Félicité et toutes ces horreurs de séparation et violence disparaîtront.

O Mahalakshmi sois la bienvenue dans notre vie.Tu es déjà là encore cachée. Donne nous Ton amour omnipuissant pour enlever, transformer les douleurs de la vie en joie et beauté, en harmonie parfaite

Les anciens yogas négligeaient lamentablement la perfection de la vie matérielle. Dans la nouvelle vie proposée par nos Maîtres, tout ce qui est nécessaire à une vie matérielle pleine et belle doit être développé et perfectionné. Tous les objets, les instruments, les machines doivent être gardés dans un parfait état et utilisés avec grand soin. Ainsi la matière révèlera le Divin qui se cache en eux. Tout gaspillage et mauvais usage doit être arrêté ou minimisé. Ce qui peut être réparé doit être réparé et non jeté.

Le principal pouvoir de la conscience supramentale est d’imposer l’ordre et l’harmonie dans le désordre et la triste confusion de la vie sur terre.

Janvier 2005 N.Guha Roy