Le doux chemin

Timidement, timidement, à pas feutrés, je marche sur la route qui mène à l’infinité
Très doucement, si doucement, sans faire de bruit, je m’épanouis.
Lentement, comme dans un songe, sans déranger, le « je » s’enfonce dans l’oubli.
Tout doucement, si doucement et en silence « quelqu’un » émerge de l’oubli.
Qui suis-je ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Cela n’a pas d’importance
Sans faire de bruit, sans déranger, à pas feutrés et en silence,
Je marche sur la route qui me mène à la liberté.

Et si maintenant le chemin allait devenir plus doux !!

                  Amita Guha Roy

A chaque moment ce monde glisse dans l’oubli du passé
Et un nouveau monde émerge du Mystère non manifesté.
A chaque moment une quantité de noire inconscience meurt
Et une quantité de conscience lumineuse est née.
Un jour tout sera lumière et félicité.
Nos espoirs et nos rêves d’un monde de paix, harmonie et beauté
Sont des rayons prémonitoires et intuitifs
de l’Aurore merveilleuse qui arrive:
Une nouvelle création divine sur terre
Dépassant infiniment nos plus belles imaginations.

                Niranjan Guha Roy

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.