Vision d’un Avenir Lumineux

Les Bénédictions de la Mère tombent sur la terre
Comme des pluies d'étoiles filantes
Sur les cœurs en agonie, sur les âmes en prière
Pour l'amour divin, la paix et l'harmonie,
Sur tous les gens, sur chaque continent.
Sous Son regard, la terre se déplace chaque jour
Vers une unité et une collaboration plus grandes.

Les gens prendront conscience de leur santé et aspireront à un nouveau corps
libre de fatigue, maladie et de la décrépitude avec l'âge.
Partout l'homme voudra vivre plus longtemps dans une atmosphère plus heureuse,
pénétrée par la Lumière souveraine.
Le cœur passionné et avide et le cerveau ambitieux  et malade de l’homme
répondront de plus en plus à la douceur  du toucher guérisseur de la Mère
L’être psychique qui dort dans tous les êtres s’éveillera plus fort
et prendra le contrôle du gouvernail de la vie.
L'animal dans l'homme doit partir et laisser sa place aux divinités
qui veulent joindre le jeu de la terre.
Derrière l’apparence d’un destin tragique inéluctable de l’espèce humaine
Il y a une puissance maternelle patiente et éternelle,
un Amour lumineux qui est à l’œuvre sans repos dans le cœur mystique des hommes.
Les hommes deviendront un jour des  enfants de Lumière, libres du désir,
libres de toutes passion, lumineux, paisibles,
unis par l’Amour Divin, mus par la Volonté Divine.
Ces enfants conscients de la Mère Divine infinie unique
grandiront nourris par la Vérité.
Leur joie intarissable, leur beauté, leur bonté,
leur rire franc aboliront le règne cruel du mensonge.
La terre affranchie pleurera de joie comme un enfant qui a retrouvé sa Mère

La Mère est partout avec chacun,
Menant chacun par sa nature
Vers l'accomplissement de son destin.

N.Guha Roy 1993


 


L' Ange de feu aux ailes blanches

Je suis l’Ange de feu aux ailes blanches.
Sur le flanc d’un sommet inaccessible, bien loin des villes agitées
J’ai construit ma retraite et poste d’observation au milieu des arbres.
De très haut je surveille les âmes des pèlerins
Qui marchent sur la route éternelle dans une procession sans fin.

La distance entre l’espoir et le but, le coucher du soleil et l’étoile du matin
Est souvent trop longue même pour les voyageurs aguerris,
Les explorateurs de la Lumière cachée.

Je conduis doucement les hommes et les femmes
Esclaves de leurs désirs vers une passion noble et élevée :
J’allume une  étincelle dans leurs âmes.

Comme le lotus s’épanouit dans les pales rayons de la lune argentée

Ainsi l’âme de l’homme grandit à chaque instant
Illuminée, purifiée, sublimée par ma radiance.        Dans le cœur sacré des choses j’ai construit mon jardin de roses.

Je suis l’Éclaireur, le Guide sur la route de l’Immortalité.
Les pleurs je transforme en perles irisées du Rosaire :
Le désastre et la ruine, la honte et l’agonie en félicité et harmonie.

Ami de l’âme qui aspire, je lui prête mes ailes pour voler vers le but.

S’il reste trop longtemps dans un oasis, j’assèche la fontaine
Et les feuilles vertes, je ne lui laisse aucun repos,
Le pousse souvent avec des éclairs et de la foudre,
J’allume en son cœur une frénésie divine,
Ainsi il ne peut plus s’endormir.

Quand on m’invoque,
Des siècles sont comprimés dans une seule vie vertigineuse.

Je suis l’ami du joueur, de l’aventurier sans peur, du chasseur
Qui peut perdre toute prudence et entrer dans le feu.

O Héros, adorateur de la Grande mère
Ne te relâche pas jusqu’à ce que tu gagnes.
Saute dans le brasier d’amour en fusion

Jusqu’à ce que tout soit transformé en or.

 Je suis l’Ange de feu aux ailes blanches. Sur le flanc d’un sommet inaccessible, bien loin des villes agitées j’ai construit ma retraite et poste d’observation au milieu des arbres. De très haut je surveille les âmes des pèlerins qui marchent sur la route éternelle dans une procession sans fin. La distance entre l’espoir et le but, le coucher du soleil et l’étoile du matin est souvent trop longue même pour les voyageurs aguerris, les explorateurs de la Lumière cachée.  Je conduis doucement les hommes et les femmes, esclaves de leurs désirs vers une passion noble et élevée :J’allume une étincelle dans leurs âmes. Comme le lotus s’épanouit dans les pales rayons de la lune argentée ainsi l’âme de l’homme grandit à chaque instant illuminée, purifiée, sublimée par ma radiance. Dans le cœur sacré des choses j’ai construit mon jardin de roses. Je suis l’Eclaireur, le Guide sur la route de l’immortalité.Les pleurs je transforme en perles irisées du rosaire , le désastre et la ruine, la honte et l’agonie en félicité et harmonie. Ami de l’âme qui aspire, je lui prête mes ailes pour voler vers le but. S’il reste trop longtemps dans un oasis, j’assèche la fontaine et les feuilles vertes, je ne lui laisse aucun repos, le pousse souvent avec des éclairs et de la foudre, J’allume en son cœur une frénésie divine, ainsi il ne peut plus s’endormir. Quand on m’invoque, des siècles sont comprimés dans une seule vie vertigineuse. Je suis l’ami du joueur, de l’aventurier sans peur, du chasseur qui peut perdre toute prudence et entrer dans le feu. O Héros, adorateur de la Grande Mère ne te relâche pas jusqu’à ce que tu gagnes. Saute dans le brasier d’amour en fusion jusqu’à ce que tout soit transformé en or.

******

N.Guha Roy 1998

 

 

 

 

 

 

L'épouse de l'Eternel - The bride of the Eternal


La Vision sans Voile

Sur le fond de l’éternité, le temps sans fin,
De l’espace incommensurable sans horizon,
Tout devient beau, merveilleux, fantastique.Lire la suite


21 Février - Darshan

Déposons avec amour à Ses pieds toutes nos pensées et émotions
Notre vie et nos actions depuis les plus basses jusqu’au plus nobles,
Notre cœur, mental, corps et âme, toute notre substance.

Que Sa lumière illumine les allées obscures de notre vie,
Que Sa félicité accorde  discordances de nos cœurs en conflit,
Que Sa paix éteigne la guerre incontrôlable de l’existence du corps.


Résumé sur l'évolution, Sri Aurobindo et son yoga intégral

Rédigé pour quelqu'un qui voulait se renseigner au sujet de Sri Aurobindo et de son yoga

Tout d'abord il faut expliquer le mot Yoga qui en occident signifie trop souvent uniquement les positions du corps ou asanas. Le Yoga en Inde a une connotation différente. Il signifie le" Joug," le lien qui nous rattache  à la Réalité spirituelle et nous permet d'y accéder. Il y a de nombreux types de yoga et tous ne pratiquent pas les asanas.

Le Yoga de Sri Aurobindo a sa base dans l’évolution. Quel être apparaîtra après l’homme et comment s’effectuera cette transformation ?

D’une boule de feu après des milliers de siècles de transformations successives l’homme mental est apparu. Il n' y aucune raison pour que l'homme mental soit la dernière et ultime manifestation .On peut voir que l’aventure humaine touche à sa fin, a exploré toutes ses possibilités et ne peut plus avancer.

Alors comment  sera la prochaine espèce et comment l’homme va-t-il évoluer et se transformer peu à peu au cours des siècles à venir ? Sri Aurobindo a fait descendre sur terre d'une nouvelle Conscience- Force- Énergie qu' il a appelé la Conscience Supramentale. Une conscience spirituelle de lumière et de vérité , une puissance transformatrice qui par sa présence sur terre la fera évoluer et se transformer au cours des siècles à venir. Comment se fera cette transformation, comment y participer, tout est à découvrir. C'est un chemin  grand ouvert , une vraie aventure pour les âmes qui ont senti un appel. La Mère et Sri Aurobindo ont ouvert le chemin pour nous, ils ont tout exploré et nous ont laissé les repères nècessaires pour que nous puissions suivre leur trace. Ils sont toujours là avec leur aide constante. Mais ceci est un sujet très vaste et n'est pas le propos ici.  La présence de cette Force sur terre apportera de nombreux bouleversements. Tout ce qui est  néfaste, sombre, diabolique  pourrait au début ressurgir avec force dans un dernier sursaut avant d'être  purifié  ou éliminé. C'est ce qui semble se passer maintenant. Tout ce qui est beau et lumineux sera aidé et protégé. C'est une exploration nouvelle, inconnue et pleine de surprises, La route est complexe surtout pour les pionniers, mais combien intéressante. Sri Aurobindo n’est pas venu sur terre pour prêcher mais comme il l’a dit lui-même  pour ceux qui ressentent l' appel de l’intérieur de se donner à cette  découverte. Le chemin spirituel n’est pas une religion, ce n’est pas la philosophie non plus. Il est basé sur l’expérience intérieure et l'aspiration de l’âme de chacun.

Dans le Yoga Intégral de Sri Aurobindo il faut s'élever jusqu'à la conscience supérieure supramentale mais aussi contribuer à la  faire descendre de plus en plus en nous et sur terre. Le but n'est pas de  s'évader du monde  mais de transformer  la vie sur terre telle qu'elle est en une vie supérieure et harmonieuse. Yoga Intégral signifie prendre toutes les parties de ce qui constitue notre être, notre corps, notre vital, notre mental, notre être psychique et essayer de les harmoniser de plus en plus avec la Conscience supramentale.  Prendre tout ce qui constitue notre vie sur terre et tenter de le rapprocher un tant soit peu au début de cette nouvelle Conscience d'harmonie et de beauté. C'est un long travail de plusieurs vies mais combien intéressant

Avant de quitter son corps la Mère a créé Auroville qui se veut un endroit où on pourra expérimenter une nouvelle manière de vivre plus en harmonie avec cette recherche intérieure et plus libre de s'y adonner. L'Inde est certainement le seul pays où un endroit comme Auroville pouvait être créé avec l'appui et l'approbation du gouvernement

 Voici quelques paroles de Narendra Modi le premier Ministre de L'Inde au sujet de Sri Aurobindo et d'Auroville

" Il est important aujourd'hui de se souvenir de l'étendue de l'action et de la pensée de Sri Aurobindo. Homme d'action, philosophe, poète, il y avait tant de facettes à son caractère et chacun d'eux était dédié au bien être de la Nation et de l'Humanité.

Dans les mots de Rabindranath Tagore  - « Rabindranath, O Aurobindo s'incline devant toi! O ami, ami de mon pays, O voix libre incarnée de l'âme de l'Inde"

Selon le souhait de la Mère Divine qui a écrit la charte d'Auroville de sa main, Auroville doit être un lieu d'apprentissage sans fin et de progrès constant, de sorte qu'il ne stagnera jamais.

Puisse l'esprit de Sri Aurobindo et de la Divine Mère continuer à guider Auroville vers l'accomplissement de sa haute vision fondatrice"

Quelques paroles de Sri Aurobindo

« La divinisation de la vie sur terre elle-même ne signifie pas la destruction des éléments humains. Elle consiste à les reprendre, à leur montrer la voie vers leur propre perfection, à les élever par la purification et la perfection à la plénitude de leur pouvoir et de leur  félicité et cela revient à élever toute la vie terrestre à la plénitude de son pouvoir.

  La divinisation de la vie signifie en fait un plus grand art de vivre car l’art de vivre actuel produit de l’ego et de l’ignorance est quelque chose de comparativement mesquin, grossier, imparfait et c’est par une ouverture et un raffinement spirituels et psychiques qu’il doit atteindre sa vraie perfection »

 "La vie échappe aux formules et aux systèmes que notre raison s'efforce de lui imposer ; elle s'avère trop complexe, trop pleine de potentialités infinies pour se laisser tyranniser par l'intellect arbitraire de l'homme... Toute la difficulté vient de ce qu'à la base de notre vie et de notre existence, il y a quelque chose que l'intellect ne pourra jamais soumettre à son contrôle : l'Absolu, l'infini".

 ************

Guha Roy

Transformation

 

 

 

 


C’est le cœur qui doit être le guide

Nous sommes réunis ici pour accomplir la tâche la plus difficile et la plus sublime jamais entreprise.  Nous sommes les enfants d'une évolution dans l'ignorance et les cellules mêmes de notre corps contiennent des éléments qui s’insurgent violemment contre tout changement ou transformation que notre âme peut exiger d'elles.Lire la suite


Conscience physique et conscience spirituelle

Dans un état de méditation, on a conscience que le Divin est en tout, au-delà de tout, mais dans un état de conscience normale,  la vision est beaucoup plus humaine Lire la suite


peintures prières

La Reine

Sur les ailes de la prière
Prière intime
Prière
Prière à la Mère

Brahmachari

 


La Mère Divine veille sur la vie de l'homme qui nait à sa divinité

Les animaux ne luttent pas contre leur nature, maîtresse absolue. Les poissons, les oiseaux, les animaux suivent leur instinct. Les pigeons agissent spontanément, ignorent l'éthique et la moralité. Mais l'homme qui a goûté la pomme commence à être divisé, tourmenté. Il cherche toujours une loi supérieure pour guider sa vie agitée, mais presque toujours déjoué par l'animal redoutable en lui.Lire la suite


L’Aspiration et la réponse à l’appel

Notre aspiration pour le Divin au début et encore pour longtemps  est recouverte avec des éléments inférieurs. Avoir une aspiration pure et simple pour le Divin, Le connaître être possédé par Lui, n’appartenir à rien d‘autre est un phénomène spirituel extrêmement rare. Notre sadhana est de purifier notre aspiration. La plupart des difficultés sont produites par des désirs impurs aussi sublimes et grands puissent ils paraître du point de vue humain. Nous devons naître à  une aspiration exclusive pour la Vérité divine. Pour donner une image nous sommes comme des poissons qui aspirent à marcher sur la terre. Si nous restons attachés à notre race nous demeurerons dans les mêmes eaux polluées et le nouveau monde sera une chimère.

La présence d’aspiration est le signe qu’une nouvelle conscience est en train d’émerger même si sa vision et ses capacités sont encore faibles. C’est un mouvement évolutif vers une nouvelle race. Il n’est pas question ici d’égoïsme. Car c’est un Appel irrésistible de l’inconnu qui peu à peu nous éloigne de la vie humaine vers une terre lumineuse et pleine d’espoir de joie et de délivrance. Notre aspiration est souvent trop faible, brouillée et intermittente mais graduellement elle devient plus ferme, puissante et efficace. Un temps vient quand nous ne sommes plus effrayés par notre aspiration, et avons confiance dans le but ultime de notre être le plus profond. Nous apprenons à avoir plus de foi dans l’oracle qui  commence à agir dans notre vie. Nous pouvons mesurer notre foi par la qualité de notre volonté à suivre l’Appel divin. Quand nous sommes prêts à tout faire pour le Divin, quand nous pouvons accepter les conditions qui nous sont données par le Lui, quand nous sentons que c’est Lui qui en tant que personne, maître, ami, guide fait pour nous tout ce qui est le mieux pour notre progrès et pour son travail alors le vrai voyage commence.

Le yoga de la Mère et Sri Aurobindo débute quand nous sommes devenus conscients du Divin, quand nous Lui avons soumis notre vie, mental et corps et âme, notre passé, présent  et futur, tout ce que nous sommes. Alors le suprême Artiste- Sculpteur peut commencer son travail d’amour avec un ciseau et marteau sur cette image encore brute de chaire et de sang et de petite conscience emprisonnée que nous sommes. Nous devenons les témoins du travail de Dieu en nous, de ses pouvoirs et énergies, cassant le vieux, formant le nouveau, brûlant l’inutile, transformant ce qui peut être transformé. Dès lors il n’y a plus de doute ou vacillation. C’est une aventure merveilleuse, dangereuse, difficile et pleine de challenge où le Divin est notre constant compagnon. Nous vivons dans Son laboratoire, devenons Son champ d’alchimie, Sa forge de  matière brûlante fondue.

La soumission absolue est le but, la perfection graduelle de la soumission est le chemin. Sans soumission nous ne pouvons commencer le yoga de Sri Aurobindo. Que le plus profond Oracle, la voix de la Vérité soit notre guide. Puissions nous l’écouter en toute sincérité. Puissions nous apprendre à distinguer la voix de la Mère Divine de la voix des autres forces alors nous serons en sécurité, alors la protection sera avec nous et autour de nous. On doit être très tranquille alors seulement on devient conscient de ce qui doit être fait, de la ligne d’action du progrès. Nos horizons sont élargis, les voiles sont enlevés un par un de notre conscience mentale et il n’y a pas de limite au développement de la conscience. C’est notre chemin, notre destinée indéniable. L’épanouissement de l’âme peut être même très lent cela n’a pas d’importance. Ce qui est important est le fait que nous soyons devenus conscients du Divin, que nous Lui appartenions et que nous Lui appartiendrons  entièrement. Le Divin nous donnera le courage, la foi et une force tranquille.

Allons doucement sur notre chemin répondant à l’appel du Maître, tournons nous vers Lui pour toute aide, pour tout ce dont nous avons besoin, confions Lui tout ce que nous ne pourrions jamais confier à une autre âme. Souvenons nous de Lui avec amour et Il deviendra de plus en plus concret et réel dans notre vie. Nous sommes dans une période de grandes difficultés c’est aussi une période de purification pas d’une façon éthique et morale mais dans le sens divin. Tout ce qui est incompatible avec notre plus haute conception du Divin, sa lumière, sa présence et sa joie sera peu à peu éliminé. C’est le travail de toute une vie. Alors prenons notre bâton et commençons le voyage merveilleux. Ne portons pas la croix mais  prenons la main de la Mère et allons toujours en avant sur le Chemin lumineux.

*********

N.Guha Roy - 1978