Les aventuriers de l'avenir

Ta Conscience est à l’œuvre dans l'humanité pour créer une nouvelle race divine bien au-dessus de l'homme comme il est lui-même au-dessus du singe animal. Mais qui parmi les hommes deviendront les êtres divins ? Ceux qui ont un être psychique, un être spirituel bien cristallisé en eux, pourront recevoir l'influence supramentale plus facilement sans danger que ceux chez qui le psychique n'est pas assez développé.Lire la suite


L' âme porte son destin en elle

Chaque être vivant, chaque âme en existence, chaque être humain porte en soi-même son destin, la carte de son grand voyage à travers le temps infini. Chaque âme progresse de vie en vie dans la conscience par toutes les expériences de la vie. L’âme est téméraire, sans la moindre peur, le moindre recul devant les expériences les plus dangereuses, fantastiques ou extravagantes.Lire la suite


La Totalité Compacte

J’ai pris intensément conscience d’une Réalité, l’Un,
Une compacte Totalité où tout existe éternellement,
Immortel, individuel, identique, un avec tout en essence, partie de l’Un.

Il n’y a pas de distance, il n’y a pas de mort,
Pas de perte de séparation ni de barrière.
Chacun est Cela qui est l’Acteur éternel, l’Être conscient en tout,
Pas affecté par le jeu, jamais diminué, à jamais pur,
Toujours entier et intégral, en mouvement,
Une lila, un jeu sans fin de découverte de Soi,
De sa propre manifestation dans des rôles infinis.
C’est le Permanent, la demeure de la Vérité, la Réalité divine
Au delà des attaques du temps, de la division et de la souffrance.

Même le temps et l’espace prennent une signification complètement différente.
A travers chaque point dans l’espace on émerge dans l’Infinité,
Le point lui même est infini
L'Infinité entière est aussi un point.
Le passé s’étire dans un immense mouvement rétrograde
Et émerge dans le future.
De même que le future se courbe dans le passé
Par un mouvement incommensurable dans le temps.
Le présent est la scène d’action éternelle immobile
D’une Conscience vaste, infinie, éternelle.

Chaque point dans l’espace ou le temps
Se penche vers lui même à travers des infinitudes
Qui n’est rien d’autre que la totalité d’une Existence compacte
Entière, indivisible, inconcevable,
Rassemblée dans un sens d'intimité avec tout
Vivant à jamais plus près que la plus grande proximité,
Inhérente, spontanée, unifiée, non distinguable d'elle même,
Ni de l'observateur, ni de l'objet de la perception
Formant une seule entité et mouvement.

C'est une graine et pourtant un arbre,
L’océan et pourtant une goutte d'eau,
Le rayon et pourtant le soleil entier,
Une seule Félicité aux millions de nuances
Inaccessible par les mots et pourtant une Existence lumineuse
Vibrante, vivante d'une joie et d'un mystère sans fond.

Cela, Cela seul est la Réalité.
Le mensonge, l'obscurité, l'ignorance et la souffrance
Sont des rayons mystiques lumineux aux couleurs magiques
Donnant une beauté qui ravit l’âme au Joueur éternel
l'Enfant, la Prêtresse, la Danseuse de la danse de félicité

A Toi, O mystérieuse Présence, notre cœur de gratitude

****

Niranjan Guhaq Roy


Chaque être est une ébauche inachevée de la Divinité suprême

Nous pouvons constater clairement l'état triste et lamentable de la conscience de notre société aveuglément matérialiste. Rien ne compte que la recherche de l'argent, la concurrence meurtrière, les réclamations constantes. En somme, il n'y a nulle part la paix, l'harmonie, la générosité.Lire la suite


La raison des difficultés sur le chemin

Il ne faut jamais avoir peur sur le chemin. Il faut se débarrasser même des bonnes suggestions venues de la sagesse humaine ainsi que de toutes les suggestions collectives de l’humanité et plonger avec courage dans le Divin. De très puissantes forces universelles gouvernent l’humanité par les formes les plus élevées éthiques, morales et religieuses. Elles nous empêchent d’approcher l’Eternel , l’Un qui est tout et au delà de tout. Ces forces aussi sont des formes de l’Eternel, elles existent encore pour mesurer notre force, examiner la sincérité de notre aspiration, pour tester notre mental, vital et corps, pour voir s’ils pourront supporter la descente de la divinité. D’une certaine manière elles préparent et forgent l’épée de Dieu, les cordes d’acier pour sa harpe. Une âme qui est destinée accueilles les difficultés afin d’ augmenter sa force, sagesse et capacité. Celui qui choisit un chemin facile n’ira nulle part et n’arrivera pas à grand chose. Quand l’âme est consciente elle choisit automatiquement des aventures difficiles, dangereuses et qui semblent même impossibles. Il ne faut pas demander un chemin facile pour nous ni pour les autres si nous leur voulons vraiment du bien. Les quelques êtres sélectionnés de par la nature même de la loi intérieure devront passer par le baptême du feu, devront faire face à des épreuves dont ils devront sortir victorieux. S’ils échouent ou plutôt s’ils tombent ils devront se relever encore et encore jusqu’à ce qu’ils puissent passer par les portes où les anges formidables choisissent ceux qui seront capables de contenir le feu mystique, la puissance de la lumière de la conscience divine.” L’âme ne peut pas être gagnée par les faibles” nous dit Sri Aurobindo

La souffrance spécialement la souffrance du corps est le pain quotidien qui sert de fouet pour nous faire progresser. Mais doit il en être toujours ainsi? Avec la venue de la Mère et de Sri Aurobindo sur la terre nous avons un autre aperçu, la vision d’une autre possibilité pour la vie humaine. Il existe maintenant sur terre une joie merveilleuse, puissante, un torrent, une tempête d’ananda divin. L’ expression d’une joie aussi pure et profonde que possible peut réellement soulager voire guérir la souffrance dans le mental, le vital et le corps.Si on peut lui donner une expression dynamique, elle deviendra un stimulant, une énergie intoxicante et divine qui aurait un impacte direct sur le corps et les cellules. La musique en particulier est un des meilleurs moyens pour déverser ces torrents de joie divine et la danse faite avec une attitude de révérence, beauté et aspiration peut aider le corps à contenir l’ananda divin.
Le divin veut que nous soyons toujours victorieux et la victoire sur la maladie et la souffrance est vraiment une victoire du Divin.

Niranjan Guha Roy


Vivre dans la vision du Divin

 Lorsqu’on vivra dans la vision véridique du Divin seul partout infiniment, éternellement  dans la manifestation et au-delà, alors commencera la vraie vie divine sur terre. Tout est divin, le Divin, il n’y a plus toi et moi mais le seul Divin infiniment déployé. Tout est le jeu du Seigneur Suprême, de la Mahashakti Divine inséparables. Ce qui, dans notre ignorance parait une guerre, une lutte impitoyable, interminable, insoutenable devient, dans la Conscience Divine supramentale, un Jeu, un déroulement, un dévoilement perpétuel du Mystère insondable, irrésistible de la Beauté, de la Béatitude du Seigneur et de la Mère indivisibles dans chaque rayon du soleil supraconscient, transcendant.

Lorsque la Mahashakti supramentale pourra nous posséder et agir à travers nous comme ses instruments parfaits, dociles, consacrés pleinement conscients, Alors Elle pourra peu à peu créer, là où il y a une petite ouverture, un monde de Vérité Divine petit ou grand. Donc, perfectionnons notre don de soi total intégral, plein d’amour et de confiance en la Mère Divine et laissons La agir à travers nous, jouer sur le grand piano maintenant consacré et en extase. Aucun effort même surhumain poussé par l’ego ne pourra créer le nouveau monde divin. Seule, la Mère Divine en est capable et le fera à travers les instruments qu’Elle est en train de préparer avec beaucoup d’amour et de tendresse.

La Mère murmure dans notre âme à l’écoute :

«  Je suis la seule Réalité. Tout ce qui existe, c’est Moi-même. Adore Moi, aime Moi dans chacun et tous, car il n’y a personne ici ou ailleurs que Moi-même. Tout est à jamais la Félicité divine, Moi-même. N’oublie pas, n’oublie jamais la Mère Divine qui est la seule Ouvrière qui agit, accomplit tout éternellement. Aime Moi toujours. »

Om namo bhagavate.Om janani madhura.Om bhagavan Sri Aurobindo

N.Guha Roy

 


Comment agir pour incarner la conscience supramentale

Nous devons nous calmer pour incarner la paix supramentale, l’harmonie suprême et la conscience supramentale. C’est cela qui est la base de tout travail future. Lorsqu'on devient fort, on a tendance à se jeter dans une suractivité épuisante, absolument inutile. La conscience supramentale agit dans la paix parfaite par une pression invisible  tranquille sur les choses et les gens avec un minimum de travail extérieur visible. Notre manière d’agir doit changer. Le vrai travail se fait dans le silence sans susciter la moindre réaction du monde au dehors.

Rencontrons chaque être avec un amour et une compréhension profonde. Soyons paisible et écoutons avec patience et  sympathie.  Évitons la critique.  Tout doit se faire dans une atmosphère de bonté, de paix pour que tous se sentent heureux et soulagés. Tout doit se faire dans le silence et l’amour et la joie Divine.. Il faut avoir une bonté compréhensive sans limite. Il faut à tout moment agir mû exclusivement par la bonté lumineuse. Non pas chercher les fautes chez les autres ni les provoquer par des critiques destructrices, mais être tolérant envers tout le monde comme la Mère Divine Elle-même. Il faut être plein de compassion, de patience, avoir la paix, la joie, la vision que chacun et tous malgré l’apparence trompeuse sont des enfants de la Mère Divine, Ses parties et les fragments divins de l’Un. Chacun et tous sont le Divin Lui -même, masqué, déguisé pour le Jeu universel ravissant. 

Devenons de plus en plus divin d’abord dans notre conscience alors seulement nous exprimerons le Divin dans la vie. La réalisation intérieure est la chose la plus importante. Ne nous concentrons pas trop sur une création matérielle.

*****

Niranjan Guha Roy 2003

 

 

 

 

 


Méditation - un miroir reflétant l'Infini

Motherland

Jan/31/05

Dans la vie il y a souvent une confusion. On ne sait pas ce qu'on doit faire ni où  on doit aller, Mais un jour  l'océan agité  devient calme, large, lumineux et joyeux, sa surface est comme un miroir reflétant l'Infini du miracle de Dieu, Son drame éternel,, Son existence miraculeuse, insondable inconcevable. Il n'y a plus aucun heurt ni confusion. Je Le vois, Le rencontre partout, dans tout. Il n'y a aucun besoin d'aller autre part.

Mon corps est trop faible et fragile pour contenir et abriter cette Grandeur. Il s’enfonce dans  la transe, devient immobile. Il a la paix et aucune souffrance mais n'a plus un gramme d'énergie pour se déplacer ou agir. Combien de temps cet état durera est difficile à voir.

Mais ma conscience est claire comme la lumière du jour. Il n'y a aucune confusion au contraire, à sa place il y a un vaste amour universel sans division. Partout je vois le Divin en tout, dans tout Se jouant des plaisanteries et des jeux à Lui même. En devenant moins Il ne perd pas Son état Divin.

Tout est Lui; tous les corps sont faits de la substance éternelle divine - le Brahman, le miel, le nectar. Il n'y a plus de choix personnel, rien à réaliser sauf d’être constamment avec la Mère et cela Elle me l’a accordé entièrement.

Mon histoire se termine ici.

Parfois je voudrais être entouré par les êtres qui aiment et sont consacrés à la Mère et Sri Aurobindo. C'est le seul désir qui me reste.

Niranjan Guha Roy  Janvier 2005


L' âme , le Roi de notre nature

Notre âme est  une avec l’âme universelle
L’âme en tout.
Quand l’âme est intronisée comme le Roi de notre nature
Nous devenons conscients de notre identité avec tout dans le Divin.

Absence de conflit, sympathie profonde et harmonie croissante,
Esprit de collaboration, soumission à la règle de l’Un
Remplacent graduellement l’aveugle affirmation de soi de l’ego.

Aucun devoir civique, code ou loi ne pourront jamais changer le monde
Ni apporter un nouvel ordre de vraie fraternité, paix et harmonie.
Plus nous vivrons dans l’âme
Plus nous sentirons notre unité inhérente.
Partout, dans chaque contact, nous rencontrons le Roi.

Niranjan guha Roy


21 Février

Hermitage -Auroville  - 9/2/72

L'âme est devenue un immense Matrimandir.
Toute existence est une adoration de la Mère Divine.
Tout effort, tout accomplissement une offrande à Celle qui est venue.
Elle, Mère Divine, éternelle, amour insondable suprême
Est installée là en permanence.

Tout est devenu une immense escalade vers les cimes lumineuses
Tous les êtres, tous les objets irrésistiblement montent vers la Mère Divine,
Attirés par Son Amour sans borne, sans distinction.
Quel bonheur Tu as promis à tous les êtres dans la manifestation.
Viens, prends possession de nous irrévocablement.

L' âme est devenue un éternel Matrimandir
Où les ames chantent et dansent à Ta gloire.Dans un amour, dans un geste de gratitude,
Nous encerclons Tes pieds bénis, Béatitude Suprême.

Demeure à jamais avec nous comme nous sommes à jamais en toi.

Niranjan Guha Roy