L’Aspiration et la réponse à l’appel

Notre aspiration pour le Divin au début et encore pour longtemps  est recouverte avec des éléments inférieurs. Avoir une aspiration pure et simple pour le Divin, Le connaître être possédé par Lui, n’appartenir à rien d‘autre est un phénomène spirituel extrêmement rare. Notre sadhana est de purifier notre aspiration. La plupart des difficultés sont produites par des désirs impurs aussi sublimes et grands puissent ils paraître du point de vue humain. Nous devons naître à  une aspiration exclusive pour la Vérité divine. Pour donner une image nous sommes comme des poissons qui aspirent à marcher sur la terre. Si nous restons attachés à notre race nous demeurerons dans les mêmes eaux polluées et le nouveau monde sera une chimère.

La présence d’aspiration est le signe qu’une nouvelle conscience est en train d’émerger même si sa vision et ses capacités sont encore faibles. C’est un mouvement évolutif vers une nouvelle race. Il n’est pas question ici d’égoïsme. Car c’est un Appel irrésistible de l’inconnu qui peu à peu nous éloigne de la vie humaine vers une terre lumineuse et pleine d’espoir de joie et de délivrance. Notre aspiration est souvent trop faible, brouillée et intermittente mais graduellement elle devient plus ferme, puissante et efficace. Un temps vient quand nous ne sommes plus effrayés par notre aspiration, et avons confiance dans le but ultime de notre être le plus profond. Nous apprenons à avoir plus de foi dans l’oracle qui  commence à agir dans notre vie. Nous pouvons mesurer notre foi par la qualité de notre volonté à suivre l’Appel divin. Quand nous sommes prêts à tout faire pour le Divin, quand nous pouvons accepter les conditions qui nous sont données par le Lui, quand nous sentons que c’est Lui qui en tant que personne, maître, ami, guide fait pour nous tout ce qui est le mieux pour notre progrès et pour son travail alors le vrai voyage commence.

Le yoga de la Mère et Sri Aurobindo débute quand nous sommes devenus conscients du Divin, quand nous Lui avons soumis notre vie, mental et corps et âme, notre passé, présent  et futur, tout ce que nous sommes. Alors le suprême Artiste- Sculpteur peut commencer son travail d’amour avec un ciseau et marteau sur cette image encore brute de chaire et de sang et de petite conscience emprisonnée que nous sommes. Nous devenons les témoins du travail de Dieu en nous, de ses pouvoirs et énergies, cassant le vieux, formant le nouveau, brûlant l’inutile, transformant ce qui peut être transformé. Dès lors il n’y a plus de doute ou vacillation. C’est une aventure merveilleuse, dangereuse, difficile et pleine de challenge où le Divin est notre constant compagnon. Nous vivons dans Son laboratoire, devenons Son champ d’alchimie, Sa forge de  matière brûlante fondue.

La soumission absolue est le but, la perfection graduelle de la soumission est le chemin. Sans soumission nous ne pouvons commencer le yoga de Sri Aurobindo. Que le plus profond Oracle, la voix de la Vérité soit notre guide. Puissions nous l’écouter en toute sincérité. Puissions nous apprendre à distinguer la voix de la Mère Divine de la voix des autres forces alors nous serons en sécurité, alors la protection sera avec nous et autour de nous. On doit être très tranquille alors seulement on devient conscient de ce qui doit être fait, de la ligne d’action du progrès. Nos horizons sont élargis, les voiles sont enlevés un par un de notre conscience mentale et il n’y a pas de limite au développement de la conscience. C’est notre chemin, notre destinée indéniable. L’épanouissement de l’âme peut être même très lent cela n’a pas d’importance. Ce qui est important est le fait que nous soyons devenus conscients du Divin, que nous Lui appartenions et que nous Lui appartiendrons  entièrement. Le Divin nous donnera le courage, la foi et une force tranquille.

Allons doucement sur notre chemin répondant à l’appel du Maître, tournons nous vers Lui pour toute aide, pour tout ce dont nous avons besoin, confions Lui tout ce que nous ne pourrions jamais confier à une autre âme. Souvenons nous de Lui avec amour et Il deviendra de plus en plus concret et réel dans notre vie. Nous sommes dans une période de grandes difficultés c’est aussi une période de purification pas d’une façon éthique et morale mais dans le sens divin. Tout ce qui est incompatible avec notre plus haute conception du Divin, sa lumière, sa présence et sa joie sera peu à peu éliminé. C’est le travail de toute une vie. Alors prenons notre bâton et commençons le voyage merveilleux. Ne portons pas la croix mais  prenons la main de la Mère et allons toujours en avant sur le Chemin lumineux.

*********

N.Guha Roy - 1978


Harmonies de l’Avenir

Les vieilles harmonies familières, associations idées et idéaux disparaissent vite.
Les nouvelles harmonies majestueuses se trouvent en face d’un barrage
de montagnes et de montagnes, de mélodies limitées,
musiques de chambre et thèmes anciens.
L’homme s’accroche désespérément à ses monuments du passé :
Idéaux, amours, espoirs étroits et bornés.
La conscience de l’homme se complait dans la petitesse,
dans de petits plaisirs et d’illusions mesquines.
Il se noie dans la vague gigantesque de la vaste symphonie nouvelle
qui surgit d’un élan créatif du Suprême.
L’homme s’accroche à son monde sordide et sombre
et se sent perdu dans les horizons infinis lumineux

Quiconque pourra se libérer des chaînes du passé
et accueillir la descente surnaturelle,infinie et continue
des harmonies intemporelles et sans limites de l’avenir
émergera dans le nouveau monde

*****


Conscience supramentale et overmind

Il faut bien noter la différence fondamentale entre la spiritualité la plus haute traditionnelle et la conscience supramentale. La plus haute conscience mentale spirituelle, ce que Sri Aurobindo appelle “ over-mind ” appartient à l’hémisphère inférieur et la conscience supramentale appartient à l’hémisphère supérieur. Lire la suite


peintures - Aspects de la Mère Divine

Notre Mère - Maha Kali

Féroce envers la noire hypocrisie et le mensonge
Mère passionnément protectrice envers les âmes sincères
Elle est elle même le symbole de l'amour
Et du don de soi la plus absolu au Suprême
Elle est le feu qui brule, purifie et transforme l'argile en or

Mère de Félicité

Son sourire, son regard, la musique de sa présence
Pénètrent l’âme dans un flot de bénédictions.
Félicité lumineuse,
Elle émane une grâce magnétique comme le parfum d'une fleur.
Une félicité éternelle et sans fin nous lie tous dans son embrasse.

Douce Mère

Bonté, tendresse, compassion incarnées
Elle remplit nos cœurs d'une douceur apaisante
Et guérit toutes nos blessures avec son sourire

La Volonté Divine

La Force suprême toujours au travail.
Elle dirige en détail l'évolution de la terre

The Mother of  Love

Son amour est comme un délicat parfum purifiant notre maison de vie.
Comme une mélodie ravissante tournant autour de notre âme,
Elle déverse son amour comme une pluie sacrée
Transformant lentement la terre aride en un jardin de roses

Mira

Sincérité, simplicité, humilité incarnées,
Incroyablement simple, accessible, claire comme le cristal.
Elle est notre amie infaillible.

*****

Peintures et texte  Niranjan Guha Roy


Le cerveau et la transformation physique

Si le mental physique, c’est à dire le cerveau peut recevoir les rayons de la conscience supramentale alors seulement une transformation fondamentale dans l’action du corps devient possible, par exemple la digestion, le battement du cœur et milles autres fonctions.
Normalement le cerveau est soumis au mental et au vital et répond naturellement à leurs vibrations. Si l’on peut ouvrir le cerveau progressivement aux états de conscience spirituelle supérieure, cela doit amener une transformation partielle dans le fonctionnement du corps.
A présent nos sens perçoivent un monde qui est mental-vital dans sa nature. Lorsque le cerveau sera imprégné par la Lumière spirituelle, alors nos sens percevront un monde spirituel. Le fonctionnements des organes intérieurs répondront de moins en moins aux impulsions inférieures et animales et de plus en plus aux vibrations supérieures de la conscience spirituelle.
Comme le cerveau est l’organe principal de l’homme, il sera peu à peu transformé par la conscience supramentale et alors la transformation supramentale du corps pourra commencer.

N.Guha Roy


Peintures - La Mère Divine de Compassion

Découvre en ton âme immortelle
La douceur infinie de la Mère souriante
Qui transformera ton existence en miel.

l'âme pure entièrement soumise à la Mère Divine Une puissance absolue,
Une bonté qui guérit toutes les blessures
Une paix qui apaise les ouragans
Un amour divin rare, peu connu sur  terre
Est à l’œuvre ici bas et crée en silence un monde divin

Rédemption

La Grace Divine efface et purifie
Et fait éclore une Nouvelle naissance

la main qui soulage et guérit

Une tendresse s'écoule d'Elle et simplement enlève la douleur,
Illumine la conscience épaisse

The Mother Divine is the great Healer
La Mère divine soulage et bénit la terre -

Le mystère insondable n'est rien d'autre
Que le cœur infini de l'amour guérisseur,
Apaisant, libérateur de la Mère Divine.

Partout où on plonge le regard,
On rencontre toujours la même douceur, le même amour souriant

Le Pouvoir et la Force de la Compassion

Niranjan Guha Roy


L'Ananda divin Sookham

Il y a un mot sanscrit Dooksham. Il signifie chagrin, souffrance, mécontentement, malheur, tristesse et affliction. C’est un état de total absence de joie ou ananda. Cet état est le lot inévitable de l’homme mental-vital. Lire la suite


Peintures, esquisses de l'avenir

Evolution

La Descente

Le corps glorieuxL'Esprit de musique

Offrande intégrale

L'arrivée

L'appel des âmes

 

 


La Félicité du Silence de l'Esprit

Un miracle a brisé les murs de la prison dorée autour de mon âme
Et m'a libéré dans un pays merveilleux rempli de trésors infinis.
Le temps a cessé de battre et l'espace n'a plus de signification.
L'extraordinaire déroulement du drame éternel ne me dérange plus.
Toutes les recherches, explorations, poursuites sauvages,
Le va et vient des raz de marée, les allées et venues,
L'attente inquiète du lendemain,
les espoirs et les idoles d'hier sont brisés.Lire la suite


Deux étoiles géantes ont frôlé la terre pendant un siècle

Deux étoiles géantes ont frôlé la terre
Pendant un siècle, irradié tout ce qui existe,
Soulevé des ouragans, des vagues hautes comme la montagne,
Balayé les continents, apaisé la folie des hommes,Lire la suite