Le Navire de demain

Le Navire de demain

La Mère Divine, Force évolutive, Conscience dynamique du Suprême est à l’œuvre, prépare la terre pour accueillir la nouvelle Lumière.

La conscience mentale ne peut jamais saisir l’unité primordiale. Elle ajoute les numéros ad infinitum pour arriver à un vague Infini. L’unité de toute existence lui échappe comme de l’eau dans un filet.
Une nouvelle lumière baigne la terre comme une pluie fine, ses rayons invisibles enveloppent le monde entier, s’infiltrent à travers l’inconscience épaisse et lentement modifient la conscience terrestre.
Les dormeurs s’éveillent de leur longue somnolence lourde, obscure. Les indolents, contents de soi se mettent en route en quête d’aventure. Les chercheurs, les âmes voyageuses, les fidèles, les adorateurs, les initiés sont emportés soudain par un éblouissant courant vers les hauteurs. Les aveugles retrouvent la vision ; les sourds, l’ouïe ; les muets, la parole. Les voiliers immobilisés au milieu de l’océan ont le vent en poupe. Les choses difficiles deviennent faciles, les esclaves sont libérés sans lutte.
L’Oiseau de Paix plane sur les âmes, apaise la haine et la violence, les barrières entre les hommes sautent, l’amertume se change en douceur. Les angoisses accumulées à travers les ages s’évaporent peu à peu. La guerre et le carnage ne sont plus que de lointains souvenirs.
Les malades sont guéris, les carnassiers féroces perdent l’appétit.
Les chanteurs, danseurs, jongleurs, étudiants, pèlerins et comédiens circulent librement dans le monde, choisissent le foyer qu’ils veulent. Une bonté, un oubli de soi, une ivresse, un feu, une soif de perfection s’emparent des cœurs d’une élite qui aspire au Royaume de Dieu sur terre.
Une nouvelle race, très jeune n’appartenant plus à l’humanité animale, héritière de la Lumière, imprégnée de la félicité immortelle, libre du désir égoïste, libre de passion charnelle, de violence, égale dans l’âme, unie par l’Amour Divin, soumise et humble
Se rassemble au bord du Navire de Demain autour de la Mère souveraine.
Et alors commence le Grand Voyage plein d’imprévu vers la Vie immortelle.
***************
Niranjan Guha Roy
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.