La Conscience de Vérité Suprême

La Conscience de Vérité

Il y a un certain état de conscience dans lequel on voit clairement que le plus petit évènement qui arrive sur terre est contrôlé, organisé et accompli par le Divin. Tout se déroule dans un ordre parfait avec une précision méticuleuse, spontanément comme une plante qui pousse et développe des branches, des feuilles, des fleurs et des fruits dans un ordre naturel. L’évolution de la terre peut être décrite comme une manifestation préconçue progressive, infaillible, dont chaque séquence est un inévitable et naturel développement. Ainsi d’une boule en feu la matière organisée apparut, puis la vie dans la matière puis le mental dans la matière animée. Et maintenant selon la Mère et Sri Aurobindo la Conscience de Vérité est déjà entrée dans le mouvement évolutif et graduellement manifestera la Conscience divine dans l’homme. C’est seulement quand chacun de nous aura sa base dans la conscience de la Mère Divine que la vie collective pourra devenir un symbole puissant et solide de l’unité et de l’harmonie divine dans le monde. Nous devons réaliser que comme individus nous ne pouvons ni accélérer ni retarder l’évolution presque de la même manière que nous ne pouvons pas modifier la vitesse de la terre tournant autour du soleil. Plus nous deviendrons conscients, plus nous pourrons participer au procédé du changement et transformation et devenir témoins de la révélation progressive de l’Esprit.
Savons nous réellement quels singes, quels êtres devinrent les premiers hommes munis d’un mental ? Est-ce si important de le savoir ? De la même manière, des êtres sont préparés pour la manifestation de la Conscience de Vérité. Puis au cours du temps d’autres entreront dans le courant du développement. Si les instruments choisis sont incapables et défectueux alors le Divin préparera d’autres instruments. Tel ou tel vase n’est pas si important pour son travail, Il veut simplement un vase capable de contenir le nectar, la félicité. Nous oublions souvent que nous sommes des créations et pas le Créateur. Nous sommes des instruments, des moules conscients et vivants créés par le Divin pour Sa propre félicité d’existence.
Tout ce qui existe dans toutes les dimensions n’est rien d’autre que l’Esprit, l’Être suprême et Conscience suprême. La matière, le vital et le mental sont l’Esprit en essence, des différentes formes et états de Son être. Il est donc inévitable que ces substances apparemment inaltérables retournent à leur substance originelle par l’intervention de la Conscience de Vérité. En résumé la matière, la vie et le mental manifesteront inévitablement le principe Divin en eux car c’est toujours le Divin qui prépare le moule et la substance et l’instrument pour sa propre félicité de manifestation..
Plus nous comprendrons cette vérité plus nous nous rendrons compte que le principe de la soumission est l’ attitude la plus favorable à adopter par notre être tout entier dans le but d’une transformation intégrale. La matière est un état de l’Esprit créé avec un paterne très fixe et des paramètres rigides. La vie est un autre état de l’Esprit mais avec un paramètre moins rigide, plus fluide. Le mental est encore un autre état de l’Esprit avec une liberté de mouvement et une fluidité beaucoup plus grande. Mais il lui manque la plasticité nécessaire, la transparence nécessaire et la mobilité nécessaire pour s ’approcher de la Conscience de Vérité. La Conscience de Vérité par sa nature même a une plasticité sans limite et sa substance est faite d’une lumière dense. Nous pouvons même dire qu’elle a la densité lumineuse de la Conscience Suprême. Cette lumineuse densité de la Conscience de Vérité travaillant sur le mental qui est le plus prêt de sa substance, le vital un peu plus éloigné et la matière encore plus loin, transformera graduellement ces couches intermédiaires dans leur divines contreparties que nous ne pouvons pas visualiser ou saisir à ce point d’évolution. La transformation du mental précédera celle du vital qui prendra nécessairement plus longtemps et enfin se tournera vers le corps qui prendra un temps imprévisible. En résumé il ne peut y avoir de transformation supramentale du corps sans transformation de la conscience du mental, vital et physique subtile. La possibilité d’une transformation supramentale du corps est encore dans un lointain future .
Ce qui est possible en ce moment est de réaliser ce que Sri Aurobindo appelle le mental de lumière c’est-à-dire que la conscience mentale ordinaire de l’être physique peut être transformée en conscience supramentale. Il est maintenant possible de vivre dans la Conscience divine en état d’éveil. Cette Conscience divine voit le Divin partout, en tout dans l’unité indivisible de l’Un. Celui qui vit dans cette conscience se sent indivisiblement un avec tous les êtres et prend une égale félicité dans toute la manifestation. Il vit en harmonie parfaite avec le rythme de la manifestation divine à travers l’évolution.

******
Niranjan Guha Roy – 1990

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.