Vers l’harmonie Divine

Vers l’Harmonie Divine

Que notre don de soi soit sincère, profond, plein d’amour et d’une confiance inébranlable dans la bonté inépuisable du Seigneur Suprême.
Que nous Te voyons, O Seigneur, O Douce Mère dans tous les êtres, les hommes, les animaux, les oiseaux, les poissons, les insectes et les papillons, dans l’eau, les nuages, les arbres, les montagnes, le soleil, la lune, les myriades d’étoiles et même dans l’obscurité totale de la nuit, partout, partout, partout dans la vie et la mort. Nous sommes tous des figurants, des numéros, des acteurs dans le drame perpétuel, sur la scène universelle, contre le fond de l’Éternel.
Chacun est le mystère du Divin suprême incarné pour un moment, portant une robe, un costume, pour un gala triste, macabre, puissant, lumineux, ravissant.
Chacun porte le Seigneur Suprême dans son âme, chacun est, en vérité, une habitation, un Temple sacré où réside la Mère Divine, le Seigneur clément, éternel.
Personne n’est ni pauvre, ni faible, ni démuni, mais chacun joue le rôle qui lui est assigné par le Seigneur Suprême. Tous les musiciens d’un grand orchestre ne sont pas des violonistes. Ils ne jouent pas tous du même instrument. Chacun joue au moment qu’il faut. Même le joueur d’un pipeau, d’un tambourin sont nécessaires pour l’expression totale, magnifique de la musique symphonique.
Le moment est venu sur terre ou toutes les âmes qui ont cherché le Divin, la vérité spirituelle depuis des âges, pourront, maintenant, vivre face-à-face, dans l’intimité tendre et douce avec la Mère Divine, Mère Éternelle suprêmement bienveillante. Ces âmes pourront vivre dans le corps infini de l’Un, la Réalité, l’Être Suprême, être animées par Lui, propulsées par Lui et jouir de la béatitude en Lui.

O Chercheur, amant de la Vérité, aies confiance en la Mère Divine. Elle te mènera jusqu’à Sa maison lumineuse aux mille portes. Laisse tomber tous les conflits, les débats futiles, les confrontations et les guerres funestes.
Concentre toi uniquement sur la Paix, l’harmonie divine et l’Amour omnipotent, omniscient de la Mère Divine douce et souriante, facilement accessible, toujours à l’écoute du moindre souffle de Ses enfants chéris. Nous abandonnons la Mère très souvent mais souviens toi que la Mère ne t’abandonne jamais, te conduis et au besoin te porte vers Sa demeure de sérénité béatifique.

Om Douce Mère , Om Sri Aurobindo ,
Acceptez notre profonde gratitude pour nous avoir montré le chemin
Hors de cette vie de chaos vers l’harmonie paradisiaque divine.

******

Niranjan Guha Roy 2001

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.