La Shakti Suprême

La Shakti Suprême

Même un brin d’herbe ne peut bouger sans la sanction de la Mère Divine.
Le soleil, la terre, la lune, les planètes et les comètes
Les immenses galaxies sillonnent l’espace sur leurs orbites appointées,
Tracées de l’éternité par la toute puissante Shakti Suprême.
Des millions et des millions d’âmes à travers des cycles sans fin
De naissance et de mort et de progression continue sur la scène de la terre
Ont leurs trajectoires ordonnées par Sa Volonté absolue infaillible.
Elle est présente dans la plus petite particule de matière,
Elle est le Pouvoir qui fait se balancer les constellations dans l’espace.
Elle est le sang, l’énergie de vie, pensée et émotion, l’aspiration vers Dieu,
La chaire et les os, chaque cellule et fibre, tous les organes de notre corps.
Notre âme, vie, esprit et corps sont ses moyens pour exprimer la félicité.
Tout ce qu’Elle fait est un acte de grâce nous poussant à atteindre la perfection.
Travailleur infatigable Elle sculpte et façonne, expérimente,
Rejette, remodèle améliorant sans cesse le son et le corps de Son violon.
Ces instruments fragiles peuvent à peine supporter le déversement de la force divine.
Quand le vieux cadre fatigué, usé, incapable d’exprimer Son feu retourne aux éléments,
Elle donne une nouvelle et meilleure forme à l’âme immortelle.

Elle est le violon, son âme, sa musique et sa riche tonalité,
La soliste brillante qui révèle à chaque instant avec ses doigts
Et son archer magique une création toujours nouvelle, fascinante, inimaginable.
L’univers immense tourne en harmonie avec le cœur palpitant du violon en extase.
Dans cette symphonie de félicité il n’y a pas de fausses notes, pas de trace de souffrance
Un thème récurrent éternel fixe la clé de la musique
Tout est Félicité et Brahma.
Il n’y a rien ici ou ailleurs que le Suprême, la Shakti originelle.
Tout ce qu’Elle fait, à chaque instant, est un acte d’amour, une bénédiction,
Une vaste immense harmonisant les accents infinis de musique.
Il n’y a pas d’arrivée, pas de départ
Il y a seulement un joyeux ballet de silence en mouvement.

*******

Niranjan Guha Roy

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.